Touch

Touch-Claire-North3Je tiens à remercier les Editions Delpierre pour cette excellente lecture.

Titre: Touch
Auteur: Claire North
Éditeur: Editions Delpierre
Parution : 25/09/2015
Catégorie: Thriller fantastique
Nombre de pages: 501

Résumé de l’éditeur

« Je suis Kepler. Je pourrais être vous. »
Le premier échange est survenu juste avant ma mort. Alors que la vie s’échappait de mon corps, j’ai tendu la main vers mon assassin. Et tout à coup, je voyais le monde à travers ses yeux, mon corps étendu, brisé et ensanglanté, dans une ruelle sombre. Plus je passe d’un corps à l’autre, plus l’échange est facile, que je reste quelques minutes ou quelques années. Maintenant, on me poursuit et on tue mes hôtes les uns après les autres, sans que je sache qui ni pourquoi. Je suis Kepler. Je pourrais être vous.

Avis

Depuis ma découverte de Claire North à travers son excellent titre Les quinze premières vies d’Harry August, paru en 2014 aux éditions Delpierre, je suis fascinée par cette auteure qui écrit sous plusieurs pseudonymes. A l’image de ses personnages aux multiples visages, son vrai nom est Catherine Webb mais elle est également Claire North et Kate Griffin.

Dès les première lignes de Touch, l’auteure nous impose un rythme rapide qui se lit à travers de courts chapitres, fragments de la vie de Kepler. Nous découvrons que ce personnage n’est pas comme les autres, il a la capacité de transférer son âme dans un autre corps, simplement en le touchant. La personne qui subit ce transfert vit cette expérience comme une perte de mémoire qui peut prendre des heures, des mois ou des années, selon la durée de l’emprunt de Kepler du corps. Entre passé et présent, nous découvrons que ce personnage a traversé les siècles en « sautant » d’un corps à l’autre, il a vécu un millier de vies.

Claire North joue avec beaucoup de précision et d’imagination avec le mythe de l’immortalité, le rêve de la vie éternelle que nourrit l’Homme depuis l’aube des temps. Sa plume est incisive et entourée de mystère, l’histoire est à construire comme un puzzle, nous découvrons même beaucoup d’éléments en même temps que le personnage. Ce qui fait la force de ce roman est que nous ne pouvons pas douter ou anticiper ses événement, Claire North, mène d’une main de maître l’orchestre de son récit. Elle arrive à nous étonner, nous surprendre et nous subjuguer.

Kepler est un personnage solitaire qui ne semble pas avoir d’attaches, c’est à travers ses réminiscences que l’on découvre la personne qui se cache derrière ces corps empruntés. J’ai beaucoup aimé les parties où le personnage nous raconte des épisodes de ses vies et ses nombreuses rencontres.

Dans son passé comme dans son présent Kepler doit fuir, on ne sait qui ni quoi mais une chose est sûre, des personnes connaissent son secret et celui de ses semblables. Ils le traquent pour le tuer, mais pouvons-nous réellement le tuer ? Qui sont ces gens qui le poursuivent ? Quel est leur but ? Mais surtout, arriverons-nous à comporendre le mystère du pouvoir de Kepler ? Tant de questions qui nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière ligne du récit.

Avec Touch Claire North devient assurément l’une de mes auteurs préférés, elle m’offre encore une fois, un beau coup de cœur que je vous recommande si vous êtes amateurs de romans offrant une expérience de lecture atypique, mêlant thriller fantastique et psychologique. Une auteure à découvrir car elle a un univers extraordinaire.

Touch est un récit éclaté, empreint d’une atmosphère angoissante et pleine de mystère. Un univers unique et un puzzle que notre lecture reconstruit, avec un final dont l’auteure a le secret. Touch est intrigant et fascinant.

Claire North est une auteure au talent fou qui m’a offert un magnifique coup de coeur.

Djihane S.

Chroniques Delpierre

Défi littéraire 2016

défi littéraire 2016

Publicités

22 réflexions sur “Touch

  1. Pingback: Défi littéraire 2016 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Bilan lectures février 2016 | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Boîte aux lettres #49 | Les instants volés à la vie

  4. Pingback: La soudaine apparition de Hope Arden | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s