De force

De forceJe tiens à remercier les éditions Belfond pour cette lecture qui a tenu ses promesses.

Titre: De force
Auteure:
Karine Giebel
Éditeur:
Belfond
Nombre de pages: 528
Catégorie:
Thriller
Parution : 03/03/2016

Résumé

«Le temps de l'impunité 
est révolu. Le temps des souffrances est venu.»

Elle ne m’aimait pas.
Pourtant, je suis là aujourd’hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j’ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet.
Car moi, j’ai voulu l’aimer. De toutes mes forces.
De force.
Mais on n’aime pas ainsi.
Que m’a-t-elle donné ?
Un prénom, un toit et deux repas par jour.
Je ne garderai rien, c’est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j’ai vu le jour un 15 mai.
De mère indigne.
Et de père inconnu.

Lorsque j’arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d’entrer.
En allumant la lumière, je reste bouche bée.
Pièce vide, tout a disparu.
Il ne reste qu’un tabouret au centre de la pièce. J’essuie mes larmes, je m’approche.
Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l’enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales.
Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés.
Je voulais savoir.
Maintenant, je sais.
Et ma douleur n’a plus aucune limite.

La haine.
Voilà l’héritage qu’elle me laisse.

Avis

Le résumé ci dessus est en fait le prologue du livre. Un prologue vraiment très intriguant, qu’y a t-il d’écrit sur ces deux lettres ? Avec cette entrée en matière, Karine Giebel a su me captiver.

L’histoire commence quand Maud, une jeune femme de vingt ans se fait agresser. Luc, un joggeur qui passait par la, met l’agresseur en fuite. Quelques jours plus tard, Armand Reynier, le père de Maud, décide de faire appel à Luc qui est garde du corps, pour assurer la protection de sa fille dans le cas où le malfrat reviendrait. Luc part donc habiter dans la demeure des Reynier et dès lors, nous avons droit à une sorte de huis clos. Nous faisons la connaissance d’Amanda la gouvernante, Charlotte la nouvelle femme d’Armand et Sébastien le jardinier. On se rend vite compte que chaque personne à des secrets, chaque personne pourrait avoir un mobile pour faire du mal à Maud ou son père. Luc doit donc redoubler d’effort pour comprendre qui est qui dans cette maison. Apprendre à connaître les uns et les autres pour pouvoir assurer efficacement son rôle.

Je dois avouer avoir eu un peu de mal à avancer dans ma lecture pendant la première moitié du livre. C’est la partie où le cadre se met en place et où l’on fait connaissance avec tous les protagonistes. J’ai trouvé que c’était un peu long mais c’est peut être dû au fait que je n’avais qu’une hâte, comprendre le prologue. Cela dit, à la fin de ma lecture je me rends compte que cette partie est obligatoire pour que le lecteur soit dans les bonnes dispositions avant une fin exceptionnelle. L’auteure arrive à nous faire douter. A chaque page le coupable idéal change et c’est pratiquement impossible de deviner en fin de compte. Même si on peut avoir des doutes sur le coupable, jamais on ne pourra deviner le mobile.

Arrivé à la seconde moitié du livre, les choses s’accélèrent. On enchaîne les pages très vite, l’action est omniprésente. La plume de Karine Giebel est telle qu’on a l’impression que les mots flottent dans notre esprit. La lecture est fluide et limpide. Je découvrais cette auteure avec De Force, j’ai adoré. Je ne peux que recommander cette lecture à tous les amateurs de thriller.

De Force, un thriller captivant avec une fin grandiose.

Fabien S.

Publicités

10 réflexions sur “De force

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s