Fans de la vie impossible

Fans de la vie impossibleJe tiens à remercier Gallimard jeunesse pour cette très belle lecture.

Titre: Fans de la vie imossible
Auteur:
Kate Scelsa
Traductrice: Faustina Fiore
Éditeur:
Gallimard jeunesse – On lit plus fort
Collection: Scripto
Nombre de pages: 367
Parution: 25-02-2016

Résumé de l’éditeur

CES AMITIÉS QUI VOUS CHANGENT À JAMAIS.
Pour Jeremy, passionné d’art, ancré dans sa solitude, c’est comme s’il avait toujours attendu Sebby à la minute où ils se rencontrent. Et Mira, qui a tant de mal à quitter son lit, ne se sent véritablement vivante que lorsqu’elle est avec Sebby, l’ami solaire et écorché.
Ensemble, ils n’ont plus peur. Ensemble, ils ne sont plus seuls. Mais la vie ne les épargne pas. Et les tentations destructrices sont là… S’aimer suffira-t-il à les sauver?
Trois adolescents déterminés malgré tout à vivre pour le meilleur, pour l’impossible. Un roman affranchi et émouvant qui ose évoquer sans détour l’homosexualité, le désir et le mal-être adolescent, avec une justesse poignante et beaucoup de tendresse.

Avis

La collection Scripto regorge de jolies pépites pleines d’émotion et de tendresse. Fans de la vie impossible, avec sa magnifique couverture et son titre mélancolique, a tout pour plaire aux fans de textes à la John Green. Sous cette couverture colorée et bien joyeuse, se cache une histoire poignante de trois adolescents qui tentent de survivre dans un environnement scolaire et social qui n’est pas toujours facile à affronter.

Sebby et Mira sont les meilleurs amis du monde, ils se supportent mutuellement car ils savent ce que chacun a du traverser et ce qu’ils continuent d’endurer. En plus d’une forte amitié, ces deux-là partagent beaucoup plus. Mira vit au sein d’une famille parfaite où elle se sent imparfaite, elle ne sera jamais comme sa soeur qui fait la fierté de ses parents. Sebby vit dans un foyer qui est loin d’en être un, avec une mère d’accueil très croyante et considère Sebby comme une erreur de la nature, Il est homosexuel, elle n’est pas prête à le lui pardonner.

Quand ces deux adolescents rencontrent Jeremy, un autre écorché vif, ils le prennent sous leur ail et delà naît une magnifique relation entre amour et amitié. Une rencontre salvatrice pour chacun d’eux et très fusionnelle. Jeremy vit dans une foyer heureux, seulement ses parents sont deux hommes. Quand cela se sait au lycée rien ne va plus, le jeune homme n’est lui-même pas encore sûr de sa propre orientation sexuelle. N’oublions pas Peter, un jeune enseignant qui est le seul à aider ces âmes en peine. Un personnage que j’ai beaucoup aimé aussi.

Le livre mets l’accent sur le mal être adolescent et aborde des thèmes forts avec beaucoup de justesse et d’émotion. La construction narrative du roman est très originale: un texte polyphonique où la narration est prise en charge par les trois adolescents. Les chapitres de Mira sont racontés à la troisième personne du singulier: Elle, ceux de Sebby, à la deuxième personne: tu et Jeremy s’exprime avec un Je. Cela instaure un sentiment de trouble et d’indécision, ce qui permet au lecteur de partager cet état d’esprit de ses héros.

Le fait de mettre en scène des marginaux est un choix audacieux et fait la force de ce roman, ce qui le rend vraiment très particulier. Fans de la vie impossible se place loin de tout subterfuge, il nous présente la vie adolescente dans son habit le plus brut, à travers les yeux de marginaux et non des rois et reines du lycée. Un roman intense sur l’amour, l’amitié, l’homosexualité et le harcèlement scolaire, des thèmes qui ont rarement été traités tous ensemble. Le roman est aussi donc des personnages forts, à vif, si fragiles que l’on s’attend à ce qu’il s’effondre à tout moment mais ils puisent leur force de leur forte amitié.

J’ai été très émue par l’histoire de chacun d’eux, lorsque l’on découvre ce qu’ils ont enduré, on en peut que ressentir un pincement au cœur. Se dire qu’au-delà de la fiction, le harcèlement scolaire, le suicide, etc. sont une réalité. Les adolescents peuvent être si cruels entre eux mais les adultes le sont encore plus à refuser de voir la détresse qui pourtant saute aux yeux.

Ce roman est assurément un coup de cœur.

Un young-adult très original qui sort des sentiers battus, une oeuvre poignante d’une auteure qui a su nous livrer toute la complexité du mal être adolescent. La plume de Kate Scelsa est magnifique, elle a su aussi retranscrire, avec beaucoup de réalisme, une période de découverte et de recherche de soi. Jeremy, Mira et Sebby ne sont pas prêts à vous quitter. 

Citations

« Le désir de sortir de sa peau. Comme si elle avait besoin de s’amputer d’une partie d’elle-même, une partie empoisonnée. Comme si son corps et son cerveau étaient ennemis, depuis toujours et que seul l’un d’eux pouvait survivre à cette nuit.«  P. 106.

« Puissions-nous vivre l’impossible… Envers et contre tous. Que les gens nous regardent et se demandent comment de tels joyeux peuvent briller dans le triste désert de ce monde. Puissions-nous vivre une vie impossible. » P. 122.

Djihane S.

Challenge jeunesse / young adult

logo_challenge_5

Défi littéraire 2016

défi littéraire 2016

Publicités

11 réflexions sur “Fans de la vie impossible

  1. Pingback: Challenge jeunesse / Young Adult | Les instants volés à la vie

  2. La seule chose qui pourrait me retenir de le lire, c’est que je suis hypersensible, et que j’ai l’art et la manière d’être déprimée par des lectures très émouvantes. Je pense que j’y jetterai un coup d’oeil quand même, (avant de me décider) car il m’intéresse quand même beaucoup. ^^

    J'aime

  3. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 7 – Muti et ses livres

  4. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 8 – Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #5] Bilan 9 – Muti et ses livres

  6. Pingback: Tout pour se déplaire | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s