Belles de Shanghai

Belles_de_Shanghai__c1_largeTitre: Belles de Shanghai
Auteure: Amy Tan
Traductrice:
Lisa Rosenbaum
Éditeur: Charleston
Nombre de pages: 640
Catégorie:
roman historique
Parution: 08/04/2016

Résumé de l’éditeur

« Émouvant et très courageux… Amy Tan nous décrit d’une façon inédite la Chine, les femmes sino-américaines, leurs familles et le mystérieux lien existant entre mère et fille. »
Alice Walker, auteur de La Couleur pourpre

Début du XXe siècle à Shanghai. Violet Minturn est la fille d’une Américaine qui tient un club huppé, la Maison de Lulu Mimi, lieu de rencontres de riches Occidentaux et Asiatiques. Mais derrière les riches tentures, c’est aussi la maison de courtisanes la plus distinguée de Shanghai. C’est dans cet univers que grandit Violet, petite fille au caractère bien affirmé. Lorsqu’elle découvre que son père n’est pas mort comme elle le croyait, et que celui-ci est d’origine chinoise, c’est un choc. Alors que la situation politique du pays devient de plus en plus instable, sa mère tente de partir avec elle pour San Francisco, mais est piégée par un ancien amant. Violet, 14 ans, est vendue comme courtisane vierge à une maison close, et Lulu reçoit bien la confirmation – fausse – de la mort de sa fille…

Entre la perspicacité et l’humour sarcastique d’Amy Tan, Belles de Shanghai traite de la relation profonde existant entre mères et filles. L’histoire d’un traumatisme hérité, de désirs et de tromperies, mais avant tout du pouvoir et de la persévérance de l’amour.

Avis

Amy Tan fait son entrée aux éditions Charleston avec Belles de Shanghai qui est publié en grand format.

Violet est une jeune américaine vivant à Shanghai dans une maison de courtisane tenue par sa mère Lulu. Dès son jeune âge Violet est une tornade avec un fort tempérament. Sa mère a toujours refusé de lui parler de son père, même mort, celle-ci ne veut pas en entendre parler. La vie de la jeune fille bascule lorsqu’un secret lui est révélé et là rien ne va plus.

On a inculqué à Violet le fait que les occidentaux étaient supérieurs aux orientaux. Cette idée est ancrée en elle et lui fait même se sentir supérieure aux courtisanes chinoises qui travaillent pour sa mère. Imaginez alors le choc qu’elle va ressentir quand elle apprend qu’elle est métisse, son père est non seulement Chinois mais il n’est pas mort, comme sa mère lui avait affirmé.

J’ai beaucoup été touchée par le thème des relations mère-fille, l’auteure a su le mettre en scène à travers son histoire. Amy Tan aborde également les thèmes de la double identité américano-Chinoise, l’abandon et l’éternel quête de l’amour.

Belles de Shanghaï n’est peut-être pas mon Charleston préféré car le roman peine à démarrer et la première partie est longue, j’ai préféré suivre la vie de la jeune femme Violet et non l’enfant. Ce sont ses mésaventures qui vont donner de la force au récit et le rendre plus intéressant. Amy Tan a tout de même une belle plume qui saura séduire les amoureux des romans qui évoquent des contrés lointaines telle que la Chine.

Le roman d’Amy Tan est un beau texte à découvrir si vous aimez voyager à travers la littérature. Elle a su transcrire certains sentiments forts tels que l’abandon et la quête de l’amour. La Chine au début du XXème siècle est parfaitement dépeinte et Belles de Shanghai devient le cri de douleur de femmes évoluant au mauvais endroit et au mauvais moment.

Djihane S.

 

Les avis des copines:LC 2016

5 réflexions sur “Belles de Shanghai

  1. Pingback: Défi littéraire 2016 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s