Orange is the new black – saison 1

Présentation

Orange is the new black est une série originale Netflix diffusée à partir de septembre 2014 en France. Elle a été créée par Jenji Kohan et s’inspire de l’autobiographie de Piper Kerman:  Orange Is the New Black: My Year in a Women’s Prison. La série a reçu énormément de critiques favorables et a ainsi gagné beaucoup de récompenses. La 4ème saison débute courant juin.

Bande annonce de la saison 1

orange-is-the-new-black-poster-wallpaper

 

Synopsis

Piper Chapman est incarcérée dans une prison de sécurité minimale pour quinze mois car elle a transporté une valise d’argent issu du trafic de drogue, dix ans plus tôt, pour son amante d’alors, Alex Vause. Elle tente de se faire à la vie en prison, entre le clanisme, les réseaux et les fortes personnalités des autres détenues.

Avis

A propos de l’histoire

L’univers carcéral m’a toujours intéressé. Même si dans les films ou séries ce n’est pas toujours représentatif de la réalité, depuis Prison Break, je reste fasciné. Contrairement à la série à succès Prison Break, nous ne suivons pas le déroulement d’une évasion dans une prison de haute sécurité d’hommes, mais le quotidien une femme dans une prison de faible sécurité où elle essaye de s’intégrer. Il n’y a donc pas beaucoup de points communs entre ces deux séries, hormis qu’elles se démarquent des autres par leur qualité. On peut aussi noter que dans cette prison pour femmes, les gardiens sont plutôt méchants et cruels avec les détenues mais que les « clans raciaux » sont moins prononcés. Ils existent mais il n’y a pas de guerre sanglante si une latino parle avec une blanche, ce qui est appréciable.

Nous suivons donc Piper Chapman, une jeune femme qui a transporté de la drogue et de l’argent blanchi il y a une dizaine d’années. Sa période rebelle n’a duré que quelques mois mais la justice l’a rattrapée et elle doit désormais purger une peine de prison de 18 mois. Cela chamboule évidement tout dans sa vie alors qu’elle est en couple avec Larry et qu’ils ont beaucoup de projets. Son adaptation en prison ne sera pas choses aisée, elle est un peu le mouton noir, la fille de bonne famille qui arrive parmi les paumés et autre junkies. Elle met toute la bonne volonté nécessaire pour faire son temps sans embrouille, mais c’est sans compter sur ses maladresses, les gardiens pourris ou pervers, son ex petite amie, la folle dingue qui veut être sa femme, son conseiller homophobe ou la cinglé qui se croit être la réincarnation de Jésus.

La série est originale et parfaitement réalisée. On alterne entre la vie de Piper Chapman dans la prison, la vie qu’elle a laissé en dehors (Son frère, son petit ami…) et d’habiles flash-back sur la vie de différentes détenues, qui nous expliquent un peu pourquoi elles se sont retrouvées en prison. La plupart des épisodes commencent directement après la fin du précédent, comme si on regardait un énorme film, et j’adore ça. Il y a l’intrigue principale qui est focalisée sur Piper, mais chaque épisode possède des sous intrigues centrées sur quelques personnages qui nous permettent d’en apprendre plus sur eux et qui nous montre que cette prison est bien vivante. Qu’il n’y a pas que Piper Chapman qui est importante.

A propos des Personnages 

Taylor Schilling : Piper Chapman
Laura Prepon : Alex Vause
Michael J. Harney : Sam Healy
Kate Mulgrew : Galina « Red » Reznikov
Jason Biggs : Larry Bloom
Uzo Aduba : Suzanne « La Folle Dingue » Warren
Danielle Brooks : Tasha « Taystee » Jefferson
Taryn Manning : Tiffany « Pennsatucky » Doggett
Dascha Polanco : Dayanara « Daya » Diaz


orange-is-the-new-black
Ils y a beaucoup de personnages mais très peu de figurants. La plupart des détenues ont des rôles secondaires, ou même ultra secondairse mais le fait de voir régulièrement les mêmes têtes donne une crédibilité à la prison. On s’attache rapidement à tous ces personnages, ils sont tous uniques et ont tous quelque chose à apporter dans l’histoire. Le gros point positif c’est qu’on identifie et qu’on différencie tout le monde rapidement. On retient les noms de beaucoup de rôles et c’est très important. Rien de plus horripilant que de ne pas se rappeler des noms des personnages et c’est souvent signe que la série ne nous plait pas. Ici pas de problème.

Il est difficile de sortir un personnage du lot tellement ils sont tous géniaux à leur façon. L’héroïne, Piper Chapman, est un mélange entre intelligence et maladresse. Elle est naïve, veut faire les choses bien pour être aimée de tout le monde mais commet des bourdes monumentales qui lui attirent de gros problèmes. Les personnages secondaires sont tout aussi excellents, Suzanne la folle dingue a décrété que Piper serait sa femme, grâce à elle nous avons droit à des scènes totalement épiques ! Tiffany dit Pennsatucky est une fanatique religieuse qui hait les hérétiques et ceux qui lui manquent de respect. Piper elle croit en la science, les conflits avec cette demeurée seront explosifs !

Pour conclure

Orange is the new black est une excellente série à voir d’urgence ! Les personnages sont hauts en couleur, l’histoire plaisante et addictive. On ne s’ennuie jamais, en prison il y a toujours quelques chose qui arrive du côté des détenues ou les gardiens.

orange

Fabien S.

10 réflexions sur “Orange is the new black – saison 1

  1. Pingback: Orange is the new black – saison 2 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s