Ailleurs, plus loin

ailleurs_Bloom11 copieTitre: Ailleurs, plus loin
Auteure: Amy Bloom
Éditeur: Charleston
Nombre de pages: 320
Catégorie:
roman historique
Parution: 17/06/2016

Résumé de l’éditeur

1924. Fuyant la Russie après le massacre de sa famille lors d’un pogrom, Lilian Leyb, vingt-deux ans, débarque à New York. Elle loue un demi-matelas dans un appartement surpeuplé et pouilleux du Lower East Side, souffle un travail de couturière dans un théâtre yiddish à une file de candidates, et, brûlant d’apprendre l’anglais, se récite des litanies de synonymes (petit ami : soupirant, jules, roméo), tirés du thésaurus offert par son ami Yaakov, tailleur, acteur, dramaturge – et Pygmalion.
Mais le jour où Lilian découvre que sa fille, Sophie, serait encore en vie quelque part en Sibérie, elle n’a plus qu’une obsession : la retrouver. Elle part, une carte de l’Ouest américain cousue dans son manteau, pour un périple qui commence dans un réduit du train express de Chicago. Et le conte traditionnel de l’immigrant va se métamorphoser en aventure d’exil, des bas-fonds du Jazz District de Seattle jusqu’au sauvage Alaska et au Yukon des trappeurs…

Avis

Amy Bloom est une auteure américaine. Parmi ses romans, Ailleurs, plus loin, a été publié en septembre 2008 chez Presses de la cité. Les Editions Charleston nous font redécouvrir ou découvrir ce titre en poche.

Lilian Leyb a 22 ans lorsqu’elle fuit la Russie après le massacre de sa famille, elle arrive à New York sans pour autant parler un seul mot d’anglais. Elle arrive à y travailler et à y loger dans de très mauvaises conditions. Quand Lilian découvre que sa fille Sophie serait encore en vie, quelque part en Sibérie, la jeune mère se lance dans un périple, une traversée aux multiples escales pour la retrouver.

L’histoire est intéressante et touchante. Cela dit, il m’a fallu plusieurs jours avant de venir à bout de ce texte. La plume de l’auteure, son style d’écriture sont spéciaux, déconcertants et il m’a fallu relire quelques passages pour comprendre le texte d’Amy Bloom. J’ai trouvé cela dommage que son écriture desserve son histoire.

L’auteure réussit tout de même à nous livrer un récit empreint de beaucoup de réalisme, l’émouvante quête d’une mère. On appréciera également les différentes rencontres que Lilian fera durant son voyage, des personnages tous plus différents les uns des autres et hauts en couleur. On s’attache à certains, comme on en déteste d’autres. Le texte met en scène le terrible exil qui marque au fer rouge ses victimes.

Le choix de la narration presque impersonnelle a mis en place une certaine distance entre moi et Lilian, de ce fait, je n’ai pas réussi à m’y attacher. J’aurais aimé que son récit soit narré à la première personne pour que l’on puisse ressentir toute la puissance de sa quête.

Ailleurs, plus loin est un récit à l’écriture brute, sans fioriture. Même si le texte n’a pas su me séduire à cause de son style d’écriture et sa narration, l’histoire demeure touchante et réaliste. C’est un récit de voyage, d’une quête identitaire et des origines. Avec un petit côté pittoresque lié aux années 1920.

Djihane S.

Les avis des copines:LC 2016

  • Noëlline du blog La pause libraire (à venir)
  • Delphine du blog L’heure de lire (à venir)
  • Cassandre du blog Casscrouton (à venir)
  • Alison du blog My litte anchor (à venir)
  • Ivana du blog Comme dans un livre (à venir)
  • Sophie du blog C’est quoi ce bazar (à venir)
  • Carene du blog Des mots et moi (à venir)
  • Melusine du blog Carnet parisien (à venir)
  • Sandrine du blog vu de mes lunettes (à venir)

4 réflexions sur “Ailleurs, plus loin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s