Rose

ROSETitre: Rose
Auteure: 
Tatiana de Rosnay
Éditeur: Le livre de poche
Nombre de pages: 248
Catégorie:
roman historique/épistolaire
Parution : 09/02/2012

Résumé

Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d’Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d’expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu’au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l’empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

Avis

J’avais très envie de découvrir la plume de Tatiana de Rosnay, j’en ai entendue beaucoup de bien. J’avais acheté deux de ses titres lors d’une dédicace dans ma ville: Elle s’appelait Sarah et Rose dont je vais vous parler dans cette chronique.

L’histoire se déroule durant le second empire lors des travaux de réaménagement de la capitale par l’empereur et le préfet de Paris. Rose est une dame âgée qui va recevoir un avis de démolition de la maison dans laquelle elle a ses plus beaux souvenirs. Désemparée elle essaye de se battre pour préserver sa maison et elle se remémore bon nombre de souvenirs, notamment, ceux avec son défunt mari.

Rose est un roman épistolaire car le personnage écrit à son mari décédé pour lui parler de ses craintes et de leurs jours heureux. On y lit également sa correspondance avec des membres de sa famille et amis.

Il est indéniable que la plume de Tatiana de Rosnay est sublime, tout en subtilité et délicatesse. Toutefois, cela est le seul élément que j’ai apprécié dans ma lecture. J’avoue que je me suis ennuyée en lisant ce texte, j’en attendais tellement plus. On peut apprécier les rétrospections de Rose mais on peut déplorer l’absence de réelle évolution dans le récit. Il manquait peut être un brin de passion, même si j’ai trouvé touchant l’attachement de Rose à son défunt mari.

Cela me peine de ne pas avoir apprécié ce texte que j’avais très envie de lire mais cela ne m’empêchera pas de lire d’autres romans de cette auteure. Rose est un texte techniquement parfait, l’écriture, le respect du genre épistolaire, la fidélité historique mais le fond n’a pas su me séduire, hélas.

Mon avis est plutôt mitigé concernant cette lecture, je n’ai pas été passionnée par la vie de Rose et je n’ai pas pu m’attacher à ce personnage. Je salue toutefois, la magnifique plume de l’auteure et la balade dans le Paris du second empire qu’elle nous offre.

Djihane S.

Publicités

5 réflexions sur “Rose

  1. Pingback: Défi littéraire 2016 | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s