Poldark, saison 1

Présentation

Drame historique

Poldark est une série tv britannique diffusée sur la chaîne BBC One depuis le 8 mars 2015. La série est inédite dans les pays francophones hormis en France et en Belgique où elle est diffusée, depuis juillet 2016, sur Netflix. Poldark est aussi un monument de la littérature, la saga comporte 13 volumes publiés entre 1945 et 2002 par l’écrivain Winston Graham. Une seule saison est disponible sur Netflix pour l’instant, elle comporte 8 épisodes.

Bande annonce, saison 1

13989517_10210574441662754_460177617_n

Synopsis

Les Cornouailles, en Angleterre, vers la fin du 18ème siècle. Ross Poldark revient de la guerre d’Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, mais il ne trouve qu’un monde en ruine : son père est mort, la mine familiale fermée et sa compagne s’est engagée à épouser son cousin. Heureusement pour Poldark, rien n’est perdu…

Avis

A propos de l’histoire

Poldark

L’historie se déroule vers la fin du 18ème siècle. Ross Poldark revient chez lui après une longue absence, Il a participé à la guerre d’indépendance américaine. Son retour est loin de lui procurer la joie à laquelle il s’attendait: son père est mort, la mine familiale a fermé mais ce qui lui brise le cœur est l’annonce des fiançailles de la femme qu’il aime avec son cousin. La guerre a permis à Ross de mûrir et c’est ce qui va lui permettre de traverser toutes ces difficultés.

Le jeune homme est déterminé à reprendre sa vie en main et à aider ceux qui sont dans le besoin. Les riches familles des Cornouailles ne se soucient guère des pauvres qui meurent de faim. Ross va leur apporter de l’espoir mais cela ne lui vaudra pas que des amis.

L’histoire de Poldark est pleine de passion, de romantisme mais aussi de lutte et de danger. D’un côté, nous avons une trame romantique qui met en avant une magnifique histoire d’amour aussi inattendue que surprenante. Elle fera battre le cœur des amatrices de romances historiques, intenses, vraies et oniriques. Une romance qui m’a fait pleurer mais aussi vibrer et je me suis délectée de la puissance des sentiments des deux protagonistes concernés. De l’autre, nous avons une trame historique et sociale mettant en scène une réflexion sociale sur l’Angleterre de la pré-révolution industrielle. Poldark se dresse contre la misère et contre ceux qui profitent de la déchéance des uns et des autres pour faire du profit à tout prix.

Les décors et les costumes sont sublimes, tout en simplicité mais tellement évocateurs. Rien n’est superficiel et le tout est d’un réalisme saisissant. Poldark m’a fait découvrir un univers passionnant et puissant qui m’a bouleversée.

A propos des personnages

Aidan Turner: Ross Poldark
Eleanor Tomlinson: Demelza Poldark
Heida Reed : Elizabeth Poldark
Jack Farthing : George Warleggan
Kyle Soller: Francis Poldark
Warren Clarke : Charles Poldark
Phil Davis : Jud Paynter
Beatie Edney : Prudie Paynter
Ruby Bentall : Verity Poldark
Richard Harrington : Andrew Blamey
Robin Ellis : Dr Halse
Luke Norris : Dr Dwight Enys
Richard Hope : Harris Pascoe
Alexander Arnold : Jim Carter
Pip Torrens : Cary Warleggan
Caroline Blakiston  : Tante Agatha

Poldark-Cast

La force de cette série, ce sont aussi d’excellents acteurs qui incarnent à la perfection leur personnages. Parmi les rôles secondaires, je me suis attachée à Verity Poldark, douce et généreuse. La seule dans la famille Poldark à apprécier sincèrement Ross. Elle est interprétée par une Ruby Bentall qui a bien grandit dans le talent depuis son passage en tant qu’une soeur Bennet dans Orgueil et préjugés (film). J’ai apprécié son évolution au fil des épisodes.

Mon coup de cœur va incontestablement aux deux personnages principaux de la série: Ross et Demelza. Vous connaissez déjà le premier, la seconde est une jeune demoiselle qui a été secourue par Ross et engagée chez lui comme aide cuisinière. Eleanor Tomlinson a été magnifique dans ce rôle, un mélange de fragilité et de force, sa présence auprès de Ross va le changer petit à petit et j’ai trouvé que le duo avait une excellente alchimie à l’écran.

Aidan Turner (Ross Poldark) dont j’ai grandement apprécié le talent dans Le Hobbit en Kili, il déploie ses ailes, dans cette série, pour nous offrir une performance digne d’être récompensée. L’acteur a su jouer avec sa beauté et son physique qui apportent beaucoup de sensualité à son personnages mais sous ces airs de jeune premier se cache une bête de colère et de frustration. Il est à la fois humain, homme d’honneur, désespéré et coléreux.

Un casting qui m’a charmée et fait rêvée, pleurer et sourire pendant 8 épisodes. L’intérêt de l’histoire s’accroît épisode après épisode jusqu’à un final en apothéose. Vivement la saison 2.

Pour conclure 

Vous l’avez compris, cette série est un magnifique coup de cœur qui incarne la passion et la sensualité, l’amour et la haine, la richesse et la pauvreté… Un sublime drame historique à voir d’urgence. Pour son incroyable casting, spécialement Aidan Turner et Eleanor Tomlinson, son histoire complexe et chaque épisode réserve son lot de surprises.

Pour le plaisir

13977786_10210574439382697_1700195892_o demelza-wallpaper-poldark-38270492-1920-1080

Djihane S.

7 réflexions sur “Poldark, saison 1

  1. Pingback: Sélection Netflix: 4 séries coup de coeur | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s