Free state of Jones

free-state-of-jones-affiche-fr-1Synopsis

En pleine guerre de Sécession, Newton Knight, courageux fermier du Mississippi, prend la tête d’un groupe de modestes paysans blancs et d’esclaves en fuite pour se battre contre les États confédérés. Formant un régiment de rebelles indomptables, Knight et ses hommes ont l’avantage stratégique de connaître le terrain, même si leurs ennemis sont bien plus nombreux et beaucoup mieux armés… Résolument engagé contre l’injustice et l’exploitation humaine, l’intrépide fermier fonde le premier État d’hommes libres où Noirs et Blancs sont à égalité.

Bande annonce

Avis

Free state of Jones est un biopic mettant en scène le parcours de déserteurs anti-esclavagistes dans le comté de Jones dans le Mississippi, durant la guerre de Sécession.

Le film relate plus précisément l’histoire de Newton Knight, personnage historique qui a réellement existé. La mort de son neveu sur le champ de bataille est une véritable prise de conscience pour lui. Il réalise toutes les injustices subies par les esclaves et même les riverains. Il sera l’élément déclencheur d’un soulèvement contre les Confédérés. Comme il le dit dans le film, cette guerre n’était pas la leur, ils n’avaient pas de réelle motif pour se battre.

Free state of Jones est un film dur à voir car il met en scène une vérité brutale, toutes les atrocités commises lors de la guerre de Sécession. C’étaient les plus pauvres et les esclaves qui étaient sacrifiés pour que les riches continuent à être riches. L’Histoire avec un grand H regorge de ce genre d’épisodes qui montrent la cruauté de l’homme et la noirceur de son âme. Si vous êtes très sensible ce film pourra vous bouleverser.

Je pense que je qui m’a le plus profondément marquée dans cette histoire est que peu importe l’époque, à chaque siècle, un peuple est persécuté. Comme si la nature humaine engendrait la haine de l’autre. Dans Free state of Jones ce sont les noirs qui ont le plus soufferts, on voit même la naissance du klux klux klan, ces montres qui massacraient en toute impunité les gens de couleur parce qu’ils osaient réclamer qu’on les traite comme des êtres humains.

Le film est une expérience émotionnelle avant tout. C’était puissant, très évocateur et bouleversant. Les acteurs ont su transmettre sur grand écran la souffrance et la désolation d’un peuple opprimé. Matthew McConaughey nous offre une excellente interprétation du héros qu’il incarne, Newton Knight. Un homme intelligent et bon. Il se bat pour son prochain avec ardeur. J’ai particulièrement apprécié Mahershala Ali dans le rôle de Moses Washington, il est né esclave mais il demeure libre dans son cœur. Une véritable force de la nature, c’est un homme admirable car il avait toutes les raisons du monde de ressentir de la haine mais il a fait le choix d’être un exemple de bonté et de calme.

J’ai beaucoup aimé ce film qui m’a touchée et profondément bouleversée. Le seul reproche que l’on peut lui faire est sa longueur. Le film dure 2h 19min, il y avait beaucoup d’aspects à traiter et à trop vouloir tout montrer, il y avait quelques longueurs.

En somme, Free state of Jones est une magnifique fresque Historique sur des épisodes méconnus de la guerre de Sécession et de la lutte des noirs pour avoir enfin des droits. Le film est avant tout une belle leçon d’humanisme et d’humanité. Même dans les moments les plus obscurs, il existera toujours une poignée d’hommes qui diront non à l’injustice.

Djihane S.

Publicités

8 réflexions sur “Free state of Jones

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s