Comment j’ai appris à voler

comment-j-ai-appris-a-voler-837445Je tiens à remercier Hugo & cie pour cette lecture.

Titre: Comment j’ai appris à voler
Auteure: 
Kathryn Holmes
Traductrice: Pauline Vidal
Éditeur:
Hugo & cie
Collection: Hugo New way
Nombre de pages: 381
Parution: 03/11/2016

Résumé

Sam rêve depuis toujours d’être une ballerine professionnelle. Mais c’était avant que son corps ne s’en mêle, à s’arrondir à des endroits inappropriés… Bientôt, la jeune fille qui la regarde dans le miroir devient une étrangère.
Après une série d’attaques de panique, sa mère – qui ne fait qu’accentuer ses complexes – décide de l’envoyer dans un centre de traitement pour jeunes filles rencontrant des problèmes d’acceptation de soi. Obligée de se livrer devant de parfaits étrangers, Sam n’a plus le choix. Si elle veut participer au ballet dont elle rêve tant depuis des mois, elle doit aller jusqu’au bout du programme. Elle trouve du réconfort auprès du bel Andrew, l’un des animateurs, et apprend peu à peu à dompter ses démons.
Mais alors que les désillusions et les trahisons s’enchaînent, Sam trouvera-t-elle la force d’accomplir ses rêves ?

Avis

Comment ne pas être tenté par un roman avec un aussi beau titre? J’avais bien évidemment envie de connaître la réponse à cette question et découvrir le parcours de Sam qui rêve de devenir ballerine professionnelle. Elle danse depuis ses 6 ans, mais voilà que son corps de petite fille se transforme en corps d’une adolescente avec plus de rondeurs, plus de féminité… Sam vit mal cette transformation et après des crises de panique, on décide de l’envoyer dans un centre de traitement pour apprendre à gérer ses complexes.

L’histoire de Sam m’a beaucoup touchée. Le diktat de la minceur est très présents dans certains milieux professionnels, telle que la danse classique et Sam en subit la pression. La société nous impose d’ailleurs de nous fixer l’objectif de ressembler à ces mannequins « Photoshopés » dans les magazines. Le roman souligne le fait que l’on peur vite devenir obsédé par une image idéale de nous-même à atteindre. Au point de ne plus supporter ce que le miroir nous renvoie. Dans le texte, l’auteure nous convie dans les pensées de Sam les plus intimes et nous découvrons une jeune fille complexée et qui déteste son corps. Elle ne supporte même pas d’être observée.

Le roman souligne également la part de responsabilité des parents dans l’image que leur enfants ont d’eux-mêmes. La mère de Sam, lui fait vivre une pression constante. Ce qu’elle pense être des encouragements pour sa filles, ne font que  faire sombrer la fragile Sam jour après jour. Signifier à son enfant qu’il est gros et qu’il faut qu’il fasse un régime et qu’il se prive de tout pour retrouver la ligne, c’est une chose horrible. D’autant plus que Sam n’avait qu’une silhouette plus féminine.

L’histoire est donc intéressante à suivre, même si quelques séances de thérapie de groupe m’ont paru un peu longues. Les personnages qui gravitent autour de Sam sont autant brisés qu’elle et essayent de s’en sortir. C’était touchant de les voir se battre pour changer. J’ai beaucoup aimé la relation entre Sam et Andrew ancien pensionnaire du camp, devenu étudiant en psychologie. Il devient l’assistant de la psychologue du centre de traitement.

Comment j’ai appris à voler est une belle histoire triste et pleine d’espoir à la fois. Un récit émouvant, une jolie plume et des personnages attachants. Une leçon de vie pour ceux qui n’acceptent pas leur corps tel qu’il est et se sentent oppressés par le regard des autres. Finalement, chacun de nous peut apprendre à voler.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Comment j’ai appris à voler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s