Demain n’est pas un autre jour

demain n'est pas un autre jourJe tiens à remercier Gallimard jeunesse pour cette lecture.

Titre: Demain n’est pas un autre jour
Auteure: 
Robyn Schneider
Traducteur: Nathalie Peronny
Éditeur:
Gallimard jeunesse – On lit plus fort
Catégorie:  Young adult
Nombre de pages: 282
Parution: 02/02/2017

Résumé

Lane mène une vie sans histoire, jusqu’au jour où les médecins lui diagnostiquent une maladie grave. Au sanatorium, il rencontre Sadie et sa bande de copains. Ensemble, ils piratent des comptes Internet, font le mur et désactivent leur bracelet d’hôpital. Mais cette double vie pourrait bien avoir de lourdes conséquences pour l’adolescent.

Avis

Avec une telle couverture, je ne pouvais qu’être intriguée et tentée par ce roman. Le titre mélancolique m’avait également donné envie de découvrir pourquoi demain ne serait-il pas un autre jour?

Le roman est porté par deux voix, celles de Lane et Sadie qui vivent dans un sanatorium. Un endroit où les adolescents atteints d’une maladie grave à laquelle les médecins essayent de trouver un remède. Dans cette bulle isolée du monde Lane essaye de s’intégrer dans ce nouvel environnement. Sa rencontre avec Sadie et sa bande de copains va chambouler sa routine.

Demain n’est pas un autre jour met en scène des adolescents aux prises avec la maladie. On sait dès les premières pages que nos personnages sont atteints d’une forme évoluée et incurable de la tuberculose. Leur quotidien est peuplé de repos, de crises de toux mais aussi de décès. Une bonne partie du roman, décrit leur routine et plus particulièrement celle de Lane, un adolescent qui voit ses rêves d’intégrer une grand université compromis.

Lane a toujours mis de côté toute distraction pour atteindre cet objectif. Il se rend très vite compte qu’au Sanatorium, son seul but devrait être de survivre. C’est son amitié avec la bande de Sadie qui va le transformer petit à petit. Sadie se revendique comme une rebelle et ne laisse pas la maladie contrôler sa vie. L’histoire de ces deux adolescents est attendrissante.

Je n’ai pas été séduite par une bonne partie du roman dont le rythme était assez lent. Il manquait un petit quelque chose pour m’émouvoir et cela est dû au fait que j’ai ressenti une certaine distance avec les personnages. Il m’a fallu du temps pour m’attacher à eux. Leur routine était pesante et j’ai été à des moments déconcertée par l’histoire.

Le roman est profondément triste et pessimiste mais ce qui est paradoxal, c’est le fait qu’il soit également, porteur un soupçon d’espoir. La seconde partie du roman m’a plus intéressée et elle se démarquait du tout. Je l’ai trouvé plus intimiste. Les personnages se dévoilaient encore plus et on sentait enfin une alchimie entre eux. De plus, quelques rebondissements vont insuffler un peu plus de passion et de drame à l’histoire. J’ai été séduite par la plume de Robyn Schneider que j’ai trouvée poétique, agréable à lire et qui, à travers sa simplicité arrivait à évoquer un sujet grave.

Demain n’est pas un autre jour est une histoire profondément triste d’adolescents aux prises avec la maladie. Mais qui, malgré tout ne referment pas leurs cœurs à l’amitié et à l’amour. Malgré une première partie qui m’a déconcertée et des personnages distants dans les premières pages, j’ai bien aimé lire ce roman dont les derniers chapitres offrent une réflexion sur les valeurs de la vie, de l’amour et de l’amitié.

Djihane S.

Publicités

2 réflexions sur “Demain n’est pas un autre jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s