Dark romance

Je tiens à remercier les éditions HQN et Netgalley  pour cette lecture.

Titre: Dark romance
Auteure:
Penelope Douglas
Éditeur: 
Editions Harlequin (HQN)
Nombre de pages: 497
Catégorie:
Dark romance
Parution : 08/02/2017
Format: ebook

Résumé

Le grand début de la dark romance en France. Personne n’explore aussi bien la frontière entre la destruction et l’amour que Penelope Douglas. Un nom à retenir.
Leur amour peut les sauver… ou les détruire.
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

Avis

C’est la première fois que je lis un roman de Dark romance ou appelée également, « romance interdite » tout simplement car elle s’emploie à franchir les interdits. L’histoire, de ce sous-genre de la romance, repose sur une héroïne qui se fait malmener par le héros. Disons que le tout ne fait pas forcement bon ménage avec la moral. Certains de ces textes n’hésitent d’ailleurs pas à flirter avec les extrêmes, violer la loi et faire subir des épreuves physiques et/ou psychologiques aux personnages féminins. Je ne connaissais rien de ce genre avant de découvrir Dark romance et j’avoue que la surprise était au rendez-vous.

Rika et Michael semblent si différents mais ils s’attirent comme des aimants. Rita a toujours été fascinée par le fils aîné des Crist, même si lui ne lui accorde aucune importance. Elle ne manque certes de rien financièrement mais cela ne remplacera jamais son père décédé et n’arrangera pas l’alcoolisme de sa mère. La jeune fille vit entre sa maison et celle des Crist qui l’accueillent chez eux et prennent soin d’elle. Dans la famille Crist, nous avons d’un côté le fils modèle Trevor et le bad boy qui fait tout ce qui lui plaît, Michael.

Le roman est construit à deux voix, celles de Rika et de Michael. L’histoire se passe dans le présent mais nous avons également droit à des chapitres flash-back pour nous aider à mieux comprendre la relation des deux héros et les événements qui de déroulent sous nos yeux. J’ai été fascinée par cette histoire, du début jusqu’à la fin. Même si l’on peut ressentir un certain malaise lors de notre lecture. C’est dérangeant parfois violent et surtout intense. Dark romance se vit et mets tous vos sens aux aguets. Même si certains aspects restent dérangeants parfois malsains, cela reste dans la limite du supportable.

On m’avait prévenu en me disant que la dark romance maltraitait les femmes et les dégradait. A cet effet, la féministe en moi avait peur de cet aspect. Toutefois, j’avoue avoir constaté que le roman demeure réaliste et crédible.  Force est de constater que toutes les atrocités subies par Rita et les actes politiquement très incorrects de certains personnages, peuvent tout à fait avoir lieu dans la réalité. Et c’est cela qui donne froid dans le dos, le réalisme avec lequel Penelope Douglas nous livre son histoire et construit ses personnages.

J’ai adoré ce roman car Rita est loin d’être une victime. C’est une femme forte qui sait se battre et tenir tête à ceux qui la persécutent. Un personnage féminin comme je les aime. Elle a aussi une part de noirceur en elle, tout en demeurant douce. Elle n’est pas faible et j’ai adoré sa force, sa détermination et son charisme. Michael quand à lui est le genre de protagonistes qu’on adore détester. C’est une énigme cet homme. Son âme est noire comme le charbon, avec un côté psychopathe à vous glacer le sang. Sans oublier son charisme à déclencher des incendies avec la seule force de son regard. Le pire, c’est qu’il n’est pas le seul à craindre dans cette histoire…

Autre point que j’ai adoré dans ce roman est sa bande originale, c’est à dire la playlist qui l’accompagne et que l’on découvre au fil des pages. La liste complète des chansons est d’ailleurs proposée par l’auteure à la fin du roman. Lire Dark romance en écoutant des chansons Rock bien sombres, c’est une sacrée expérience. J’en ai des frissons. L’univers musical et le roman m’ont fait penser à l’excellente bande son du film La reine des damnés (à écouter).

Dark romance est original car c’est un cocktail explosif qui met en scène une histoire sombre, un univers qui mêle avec un réalisme percutant thriller et romance. Ce roman suscite de la fascination, son intrigue intense est complexe et très profonde. Sans oublier ses personnages soignés et construits avec une précision chirurgicale. Addictif, angoissant et plein de surprises. Une excellente découverte.

Djihane S.

Publicités

Une réflexion sur “Dark romance

  1. Pingback: Heartless, tome 1 : Mercy | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s