La belle et la bête 2017

Synopsis

Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la fôret, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction.

Bande annonce 

Avis

Je suis toujours partante pour aller voir un conte sur grand écran. J’attendais donc avec grande impatience La belle et la bête. C’est l’adaptation du film d’animation Disney de 1992 à laquelle nous avons droit. La fidélité à la production est incroyable.

On n’a plus besoin de rappeler l’histoire de La belle et la bête. Un prince maudit par une sorcière qui veut lui donner une leçon et une malédiction que seul un véritable amour pourrait briser. Ce que j’apprécie le plus dans cette histoire est qu’elle nous enseigne d’accorder plus d’importance à la beauté intérieure. Je trouve que ce film tombe à pique dans une société qui devient de plus en plus portée sur le physique.

J’ai beaucoup aimé cette adaptation. Son visuel est une réussite, les producteurs du film réalisent un sans faute à ce niveau. Les décors, costumes et effets spéciaux sont sublimes. La bête est plus vraie que nature et ses serviteurs également. La technologie dont dispose le cinéma permet en effet aux objets ou créatures de paraître plus réalistes. J’avais l’impression qu’un monde enchanté et enchanteur prenait forme sous mes yeux. Tout avait une âme et c’était magnifique.

L’histoire quand à elle, on la connait déjà. Il n’y a pas eu de prise de risque et l’oeuvre est fidèle à celle de 1992. Cela pourrait être un point faible, comme être un point fort. Je ne me souvenais plus de tous les détails du film d’animation et cela m’a fait plaisir de retrouver l’histoire telle quelle. Je ne suis pas très fan quand on pousse la chansonnette dans les film mais ici ça allait.

Seule critique que je pourrais émettre concerne certains chanteurs de la version française qui n’articulaient pas bien toutes leurs paroles. Cela, j’avoue, m’a agacée car je ne comprenais pas la moitié de ce qu’ils diésaient.  Toutefois, toutes les chansons n’étaient pas mal articulées et heureusement. Celle qui m’a le plus marquée dans le film et que j’ai adoré est Evermore (Ensemble à jamais) (vf et vo) chantée par la bête. La version française était très bien chantée, la voix de Yoni Amar est sublime.

La belle et la bête nous offre également un excellent casting et chaque acteur incarne à la perfection son personnage. Emma Watson était une excellente Belle. Douce, intelligente, une jeune fille au grand cœur. Je l’ai adorée. La bête sous les traits de Dan Stevens était impressionnante…

Une très belle adaptation qui nous permet, le temps d’un film, de nous replonger dans la magie de l’histoire de La belle et la bête. 

Djihane S.

Publicités

8 réflexions sur “La belle et la bête 2017

  1. Pingback: La Belle et la Bête : Histoire éternelle | Les instants volés à la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s