Le sang des dieux et des rois, tome 2

Je remercie les éditions Robert Laffont pour cette lecture.

Titre: Le sang des dieux et des rois, tome 2
Auteure: Eleanor Herman
Traducteur: Madeleine Nasalik
Éditeur: Robert Laffont (Collection R)
Parution : 13/04/2017
Catégorie: historique fantasy
Nombre de pages: 384

Résumé

Magie sanguinaire, amours interdites et soif de vengeance : ni les dieux ni les rois ne sont à l’abri de la folie des hommes.
Sorti victorieux de sa première bataille, le prince Alexandre se fait violence pour devenir le chef dont son royaume a besoin. Héphestion, temporairement écarté du pouvoir et envoyé en Égypte avec Katerina, doit la protéger d’une terrible prophétie. Déterminé à faire une croix sur son premier amour, Jacob le guerrier s’est promis d’éradiquer la Magie de Sang et cherche l’aide de Cyané, qui croupit dans les geôles royales. La princesse persane Zofia, enfin, qui poursuit sa quête des Dévoreurs d’Âmes, devra d’abord démêler les noirs secrets de son séduisant mais funeste ravisseur…

Avis

Chronique du tome 1

Voici une suite que j’attendais avec grande impatience. Tome 1 fut un gros coup de cœur pour son univers riche et addictif, entre autres. Ce second tome a été à la hauteur de mes attentes et je peux dores et déjà vous dire que c’est un coup de cœur.

Nous retrouvons Alexandre, Katerina, Jacob, Hephaestion et Zofia là où nous les avons laissés. SPOILERS. Alex sorti victorieux de sa dernière bataille, Hephaestion et Katerina vont devoir partir en mission en Egypte, Zodia est en quête des dévoreurs d’âmes et Jacob devra surveiller une prisonnière très particulière et n’oublions pas la redoutable reine Olympia qui veut à tout prix tuer Katerina. FIN SPOILERS.

En lisant le résumé du tome 2, je me suis rendue compte que j’avais oublié beaucoup d’éléments du premier volet. Toutefois, dès le premier chapitre je me suis replongée avec beaucoup d’aisance dans l’histoire: en plus de la découverte de l’évolution de nos personnages, Eleanor Herman intègre à son récit des repères du premier tome pour rafraîchir la mémoire de son lecteur et pour qu’il ne se sente pas totalement perdu dans cet univers.

Cette suite comporte aussi le découpage de l’histoire selon plusieurs points de vues. Cela n’est pas du tout déroutant mais c’est un point fort à souligner. Au fil des chapitres, l’histoire évolue sur différents fronts et cela permet d’avoir une vision plus détaillée de l’univers du Sang des dieux et des rois. L’auteure a le souci du détail et je reste toujours aussi subjuguée par son talent de conteuse et la qualité du monde qu’elle a crée.

Le sang des dieux et des roi est d’abord un univers complexe, inspiré de l’antiquité, des mythe et légendes, nourrissant un texte avec une magnifique plume parfaitement adaptée à l’époque. Les quêtes des différents personnages s’entrecroisent et leurs chapitres se terminent, en général, avec un cliffhanger. Cela peut paraître (positivement) frustrant car on ne sait pas quand est-ce qu’on va pouvoir retrouver ce personnage.

Le talent de cette auteure réside également dans le fait qu’elle a réussi à me faire aimer tous les personnages, de ce fait, je ne m’ennuie jamais chaque fois que je lis le chapitre de tel ou tel protagoniste. Pour dire, j’attendais même de lire les lignes concernant la méchante reine Olympia qui me rappelle beaucoup Cersei Lannister de Game of thrones, on aime la détester. Les personnages de Eleanor Herman sont élaborés au bistouri, très charismatiques, qu’on les aime ou qu’on les déteste, ils nous marquent, ils nous surprennent et nous subjuguent. Bon, j’avoue avoir une petite préférence pour Kat car c’est un personnage féminin fort et badass.

Etant donné le nombre de personnages qui se partagent la narration, on peut avoir l’impression que l’intrigue n’avance pas. détrempez-vous, Eleanor Herman n’a pas dit son dernier mot car ce qui pourrait passer pour plusieurs quêtes séparées et sans lien apparent, se transforme, au fil des pages, en une intrigue riche telle une toile d’araignée qui parait disparate mais dont les fils se rejoignent à un moment donné.

Le tome 2 du sang des dieux et des rois est rythmé, passionnant et riche en rebondissements et en révélations. Une saga toujours aussi addictive avec une fin positivement frustrante car on en veut toujours plus, l’attente va être longue pour le tome 3. Une lecture intense, complexe et profonde. Un beau coup de cœur. A découvrir d’urgence.

Djihane S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s