Re:Zero tome 1

Merci aux éditions Ofelbe pour cette excellente lecture.

Titre: Re:Zero tome 1
Auteur:
Tappei Nagatsuki
Illustrateur: Shinishirou Otsuka
Traducteur: Yoan Giraud
Éditeur:
Ofelbe
Nombre de pages: 281 pages 
Catégorie:
LN Light Novel
Parution: 15 juin 2017

Résumé

En rentrant de la supérette, Subaru Natsuki est soudain transporté dans un autre monde. Pourtant, aucun invocateur ne l’attend, et le danger accule déjà le jeune homme sous la forme de brigands. Par chance, il est sauvé par une magnifique et mystérieuse jeune femme aux cheveux argentés et son esprit félin. Sous prétexte de rembourser sa dette, Subaru l’assiste dans la recherche d’un objet qui lui a été dérobé. Mais alors qu’ils trouvent enfin une piste, Subaru et sa compagne sont attaqués par surprise et perdent la vie. Du moins, c’est ce que pensait le jeune homme jusqu’à ce qu’il rouvre les yeux à l’endroit même où il avait été invoqué.

Avis

J’ai déjà lu un light novel où le personnage principal meurt et revit la même journée en boucle, il s’agissait de Re/member paru aux éditions Lumen. Mais cette fois-ci, le personnage est invoqué dans un monde fantastique médiéval.

Ce light novel combine plusieurs sujets que j’apprécie, je ne pouvais qu’avoir envie de le lire. Et entre nous, la couverture est magnifique. Shinichirou Otsuka, l’illustrateur a un très joli style.

L’objet livre en lui même est magnifique. Les éditions Ofelbe font un excellent travail, j’ai tout de suite été attiré par ce nouveau light novel. Je l’attendais depuis de longs mois. Comme chaque licence de la catégorie LN Light Novel d’Ofelbe, Re:Zero se lit très vite. Il y a de nombreuses illustrations à l’intérieur du roman, ce qui aide à différencier chaque personnage.

Concernant l’histoire, j’ai d’abord été un petit peu déçu, puis totalement conquis. La quatrième de couverture est censée donner un bref aperçu de l’histoire, mais celle-ci résume les 80 premières pages. Pendant ces nombreuses page, je n’attendais qu’une chose, que Subaru, le héros, meurt. Ça fait bizarre de dire ça ainsi, mais l’histoire ne commence réellement que lorsqu’il comprend qu’il a acquis le pouvoir de mort réversible en étant invoqué dans ce monde inconnu. Pour cela, il faut attendre 160 pages.

Pourtant, une fois le livre refermé, je suis tombé sous le charme de Re:Zero. Une fois que l’histoire a pris son envol, c’est pour ne plus jamais baisser en intensité. Les événements s’enchaînent tous et on est constamment surpris. Pour une histoire répétant toujours la même journée, c’est indispensable de surprendre le lecteur. L’intrigue de la première boucle temporelle de Subaru est certes un peu longue mais elle est elle aussi indispensable pour l’intrigue générale. Elle sert à donner un but au héros dans ce monde nouveau, établir la base du scénario autour duquel tout va s’articuler.

Selon moi, ce n’est même pas Subaru, le jeune japonais qui meurt pour revivre la même journée qui est le plus intéressant. Mais plutôt les personnages qui gravitent autour de lui. Satela, Felt, Elsa, le vieux Rom, Kadomon et Reinhard sont autant de personnages charismatiques qui rendent le lignt novel intéressant. Subaru se retrouve au milieu d’événements qui le dépasse totalement. C’est un peu le looser de service qui fait le lien entre tous les protagonistes.

Re:Zero est un nouveau titre de qualité qui vient enrichir le catalogue des éditions Ofelbe

Fabien S.

3 réflexions sur “Re:Zero tome 1

      • Merci pour ta réponse. De rien, c’est sur crunchyroll. Je suis au début genre épisode 2-3 je n’ai vraiment pas eu le temps. C’est très fun à voir, comment BSD (bungo stray dog). Et j’aime bien le concept. Un collègue est beaucoup plus loin dans l’anime de rezero XD. Je me demande combien de tomes il y aura en manga de BSD et re/zero, trop dommage que pas dispo en numérique.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s