Everything, everything (film)

Synopsis

Que feriez-vous si vous ne pouviez plus sortir de chez vous ? Ni respirer l’air pur de la mer, ni sentir la chaleur du soleil sur votre visage… ni même embrasser le garçon qui vit à côté de chez vous ? Everything, Everything raconte l’histoire d’amour insolite entre Maddy, adolescente futée, curieuse et inventive, et son voisin Olly. Car même si la jeune fille de 18 ans souffre d’une maladie l’empêchant de quitter l’environnement confiné de sa maison, le garçon refuse que ces circonstances n’entravent leur idylle.

Bande annonce

Avis

J’ai adoré le roman Everything, everything de Nicola Yoon qui m’a fait autant sourire que pleurer. Regarder son adaptation était donc une évidence.

Maddy a toujours vécu isolée du monde. Elle est atteinte d’une maladie rare que l’on surnomme la maladie de « l’enfant-bulle ». Elle n’a jamais remis en question son mode de vie jusqu’au jour où de nouveaux voisins emménagent dans la maison en face de la sienne. C’est ainsi qu’Olly va faire son entrée dans son quotidien organisé au millimètre près.

J’avais déjà vu la bande annonce du film, plusieurs fois au cinéma, avant de lire le roman. De ce fait, durant ma lecture les visages de Maddy et d’Olly étaient ceux des deux acteurs du film. J’ai trouvé que Nick Robinson et Amandla Stenberg incarnaient parfaitement les deux personnages imaginés par Nicola Yoon. J’ai adoré les voir sur grand écran, de les voir évoluer et tomber amoureux l’un de l’autre. L’alchimie entre eux étaient palpable.

J’ai noté le fait qu’il y avait quelques différences physiques entre l’actrice et la Maddy du livre. On ne peut bien évidemment pas adapter le livre dans ses moindres détails, c’est pour cela qu’il y avait bon nombre d’éléments que j’aurais voulu retrouver dans le film mais cela n’a pas gâché mon plaisir. Si je devais choisir entre les deux, je préférerai le livre parce qu’il y a plus de détails mais le film est un très bon complément pour continuer à apprécier l’univers touchant et émouvant de Nicola Yoon. Même si je trouve que le film est un poil moins profond que le roman.

La réalisation est originale et intéressante. Dans le livre, il y a des parties qui sont illustrées, nous y retrouvons également des échanges de sms, mails ou encore des tchats et je trouve que les producteurs ont trouvé une manière ludique et intelligente de les mettre en scène. L’esprit du roman a été donc respecté avec quelques petites libertés qui m’ont fait sourire.

J’ai adoré l’adaptation d’Everything, everything et je me suis très vite attachée aux acteurs qui incarnent Maddy et Olly. Un film feel good qui nous fait sourire et pleurer à la fois. Une histoire très touchante, une réalisation qui sort de l’ordinaire et l’émotion était au rendez-vous.

Djihane S.

4 réflexions sur “Everything, everything (film)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s