Links

Titre: Links
Auteur: Natsuki Kizu
Éditeur: Taïfu
Catégorie: 
Yaoï
Pages: 
240
Parution : 26/01/2017

Résumé

8 hommes, 4 couples… certains se connaissent depuis plusieurs années, d’autres depuis seulement quelques jours. Chacun à son histoire, mais tous se retrouvent dans le fait qu’une simple rencontre a bouleversé le cours de leur existence. Links est l’histoire de ces 4 couples réunis par le destin. Une destinée qui leur a accordé la possibilité de vivre une histoire qu’ils n’auraient pu imaginer avant et (re)trouver, peut-être, un sentiment qui reste unique à chacun
– Sekiya X Shibata
Sekiya, un animateur radio souffrant d’un trouble de la personnalité évident, ne cesse d’être courtisé par Shibata, un homme adorable, mais ne parvient pas à exprimer la tristesse qui le hante.
– Yahiko X Akiha X Un certain homme –
Depuis la mort de son ancien amant, Akiha, le patron d’un café, n’arrive plus à se lancer pleinement dans une relation. C’est toujours le cas avec Yahiko qui l’aime pourtant envers et contre tout.
– Kameda X Ogikawa –
Kameda et Ogikawa ont sympathisé grâce à un chat abandonné. Prenant soin de ce dernier, ils passent des jours paisibles a priori sans ambiguïté aucune.
– Sado X Nakajô –
Même s’ils n’arrêtent pas de se disputer, Nakajô et Sado passent pour un couple. Seulement, comme Nakajô sait qu’il ne pourra jamais vraiment conquérir Sado, il se résigne et reste près de ce dernier tout en essayant de le détester.

Avis

Après ma découverte de The first love melt in ultramarine, j’ai voulu me lancer dans un autre Yaoï de chez Taïfu. Cette fois-ci, il s’agit d’un recueil d’histoires mettant en scène 8 hommes, 4 couples. On passe d’un récit vers un autre sans qu’il y ait vraiment de coupure car certains des personnages se connaissent, ce qui relie les romances entre elles.

Je dois vous avouer que je me suis un peu emmêlée les pinceaux pour reconnaître les personnages, à cause de leurs noms que je n’arrivais pas à retenir et à différencier mais également à cause du fait que certains avaient presque les mêmes traits. Ce dernier élément, c’est ce que je reproche parfois aux manga, quand les dessinateurs nous donnent l’impression que tous les personnages ont le même visage.

Ceci mis à part, j’ai tout de même apprécié les graphismes de ce manga que j’ai trouvés beaux et fins. J’ai bien aimé ce recueil. J’ai été touchée par l’histoire de chacun, l’évolution de leurs relations et j’ai trouvé très mignon tout cet amour ambiant. De plus, Natsuki Kizu a fait un excellent travail concernant le fil narratif de ses quatre histoires. Elles sont liées, parfois se confondent, s’éloignent ou se rejoignent.

Malgré le fait que je me suis parfois emmêlée les pinceaux dans ma lecture, j’ai bien aimé cette lecture toute mignonne, avec un soupçon de noirceur quand il s’agit de retrouver le passé de certains personnages. Un beau bouquet de diverses personnalités et d’histoires.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s