Un raccourci dans le temps (film)

Synopsis

Comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède – tout comme son petit frère Charles Wallace – un don rare qu’elle ne n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – Mme Quidam, Mme Qui, Mme Quiproquo– venues sur Terre pour l’aider à le retrouver. Accompagnés de Calvin, un camarade de classe,  ils trouvent au cours de leur quête un raccourci spatiotemporel les entraînant vers des mondes insoupçonnés sur lesquels règne un personnage maléfique…

Bande annonce

Avis

Au début du mois de mars, j’ai eu le plaisir d’avoir le privilège de regarder l’avant-première d’Un raccourci dans le temps dans les locaux de Disney Company à Paris. L’adaptation du premier tome d’une série jeunesse culte aux Etats-Unis et qui a été récemment rééditée par les éditions Hachette (les deux premiers tomes). J’ai lu et beaucoup aimé l’univers de Madeleine L’Engle. Le premier volet est paru en 1963 aux Etats-Unis et a rencontré un immense succès qui perdure à travers le temps, nous laisserions-nous séduire par cette histoire en France?

Meg Murry et son petit frère Charles-Wallace sont des adolescents différents des autres, ils se distinguent par leur intelligence et possèdent des capacités dont ils ne soupçonnent pas l’existence. Leur petite vie tranquille a éclaté lorsque leur père, un scientifique mondialement connu, a disparu. Un jour, 3 drôles de dames apparaissent dans la vie de nos deux héros: Mme Quidam, Mme Qui, Mme Quiproquo et c’est partie pour une grande aventure pour aller à la recherche du père de ces enfants.

Un raccourci dans le temps apporte une conception originale du voyage dans l’univers, en un clin d’œil tout un monde de possibles s’offre à nous. J’ai adoré chaque minute du film, c’était entraînant, c’était dynamique et j’ai retrouvé mon âme d’enfant dans chaque étape de la quête de Meg et de Charles Wallace. Le visuel est à couper le souffle: très coloré et magnifique. On a envie d’y être. Même les costumes et les décors étaient bien pensés.

Autre point fort de cette adaptation, les personnages. J’ai adoré chacun d’eux. Storm Reid (Meg) était très convaincante dans son rôle et on ne peut que s’y attacher ainsi qu’à Deric McCabe (Charles-Wallace). Ce dernier m’a bluffée, il était excellent et a su donner à son rôle toute la force et la pondeur qu’il exigeait. Sans oublier le trio loufoque, très bien incarné par Oprah Winfrey (Mme Quidam), Reese Witherspoon (Mme Quiproquo) et Mindy Kaling (Mme Qui), elles étaient aussi étranges et atypiques que je les ai imaginées.

Un raccouci dans le temps est une excellente adaptation qui a su donner vie à l’univers très riche de Madeleine L’Engle. J’ai encore plus apprécié le film car il nous plonge directement dans le cœur de l’action et dans les mondes extraordinaires imaginés par l’auteure. Les acteurs, le visuel, l’histoire, tout est bien orchestré pour nous faire rêver. Le temps de la séance, j’ai retrouvé mon âme d’enfant. J’ai adoré!

Djihane S.

Publicités

5 réflexions sur “Un raccourci dans le temps (film)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s