La légende des quatre, tome 1 : Le clan des loups

Je tiens à remercier Flammarion et Babelio pour cette lecture.

Titre: La légende des quatre, tome 1 : Le clan des loups
Auteure: Cassandra O’Donnell
Éditeur: Flammarion jeunesse
Nombre de pages: 352
Catégorie: 
Jeunesse
Parution: 14/03/2018

Résumé

Ils sont quatre. Quatre héritiers de leurs clans. Ils doivent s’unir pour survivre … Loups, tigres, aigles et serpents. Quatre clans ennemis … Les yokaïs , créatures tantôt humaines tantôt animales vivent dans une harmonie fragile … Sur les terres humaines, la tension est palpable … Maya, l’héritière du clan des loups et Bregan, des tigres sont les garants de la paix …mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tribus?

Avis

Dans un monde post-apocalyptique vivent les humains mais aussi les Yokaïs, des êtres qui peuvent se transformer en animaux: loups, tigres, serpents, etc. L’héritière du clan des loups et celui du clan des tigres vont se trouver embarquer dans une enquête dont le but est de sauver leurs peuples…

Ce roman est une agréable surprise, je l’ai beaucoup aimé, les pages se tournaient toutes seules. Ce qui m’a d’abord séduite dans La légende des quatre, c’est son univers nourrit par sa propre mythologie autour des métamorphes. Certes, Cassandra O’Donnell ne révolutionne pas le genre mais elle a su créer un monde intéressant  où des êtres qui ont une part animale en eux sont plus humains que les humais eux-même.

Le lecteur se rangera assurément dans le clan des métamorphes, malgré leur nature parfois violente et dominatrice. Les êtres humains ici sont assez effacés, dominés par les Yoikaïs.  On découvre alors les Lupaï (loups): Maya, sa copine Cléa, etc. Les Taïgan (tigres): Bregan, son petit frère Mika et son copain Cook, les Rapaï (aigles): Nel et les Serpaï (serpent): Wan. Ce qui nous amène, ensuite, au second point qui m’a également séduite: les personnages. Mention spéciale pour Maya qui se place comme une chef née. Avec son franc parler et sa détermination.

Seul élément qui a perturbé ma lecture, ce sont les moments de flottement dans récit. Le roman démarre fort ensuite, il nous faudra attendre plusieurs chapitres avant que le tout ne redémarre. Il y a de l’action mais certains passages m’ont semblé un peu longs quand on a été habitué à un bon rythme de lecture, parfois ça s’essouffle.

Entre menace de guerre, complots, quête et amour interdit, le premier tome de la légende des quatre a réussi à me séduire avec un univers immersif et des personnages attachants avec des caractères bien trempés. Malgré quelques petits moments de flottement dans la narration, j’ai beaucoup aimé cette lecture qui m’a donné envie de découvrir la suite des aventures des protagonistes de Cassandra O’Donnell. J’ai passé un bon moment.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s