J’ai égaré la lune

Je tiens à remercier les Editions Nathan pour cette lecture.

Titre: J’ai égaré la lune
Auteure: 
Erwan Ji
Éditeur: Nathan
Nombre de pages: 380
Catégorie: 
Jeunesse
Parution: 15/03/2018

Résumé 

« Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait “chérie”. Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle “ma petite otarie”. Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave. La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin. »

Avis

J’ai avalé un arc-en-ciel

Dans j’ai avalé un arc-en-ciel, on faisait la connaissance de Capucine (Puce) qui entamait sa dernière année d’étude dans un lycée américain. Entre ses amours, ses amitiés et son blog, Puce m’avait autant plu qu’agacée dans le premier tome de ses aventures. Je l’ai plus apprécié dans J’ai égaré la lune car j’ai trouvé qu’elle avait mûri et gagné en indépendance. Elle nous embarque avec elle, cette fois-ci, au Japon.

J’ai beaucoup aimé ce tome qui nous propose une belle immersion culturelle japonaise. C’était drôle de voir Puce perdue dans ce nouvel univers malgré sa double identité américano-française. Ajouter une culture étrangère à l’équation, cela donne des situations plutôt cocasses, surtout quand notre adolescente doit aussi faite face à la barrière de la langue.

Erwan Ji nous offre le parfait roman adolescent. Puce a fait d’énormes progrès par rapport au tome 1 mais elle a également de nouvelles inquiétudes et de nouvelles interrogations. Notamment concernant sa relation spéciale avec sa petite amie Aiden. Pour Puce, elle ne rentre pas dans une case, elle n’est ni hétérosexuelle, ni lesbienne car elle aime tous les garçons et seulement Aiden. Cette incertitude sur son identité sexuelle va l’amener à vivre des expériences inédites pour elle et qui peuvent parfois mettre en danger son couple.

Le séjour de Puce au Japon est aussi une nouvelle occasion de créer de nouvelles amitiés et de rencontrer des gens atypiques avec lesquels elle se retrouve en collocation.

J’ai égaré la lune est une lecture toute douce à travers la jolie plume d’Erwan Ji. Un voyage au Japon mais aussi dans la tête bien remplie d’une adolescente en quête d’elle-même.

Djihane S.

Publicités

7 réflexions sur “J’ai égaré la lune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s