La valse des mouettes

Je remercie les Presses de la cité pour cette lecture.

Titre: La valse des mouettes
Auteure: 
Madeleine Berthaud-Mansiet
Éditeur: 
Presses de la cité
Collection: Terres de France
Nombre de pages: 368
Catégorie: 
roman historique
Parution: 03/05/2018

Résumé 

On l’appelle le paradis des enfers. Pour Gabrielle, marquée à jamais par la mort de sa mère lors d’un naufrage, le phare de Cordouan, où elle a rencontré Alexis et où elle travaille, est comme un refuge. Mais, en 1939, la guerre va anéantir toutes les illusions de la jeune femme. Une croyance populaire affirme que les mouettes sont l’âme des marins disparus en mer…
La jeune Gabrielle vit avec son père Denis, qui tient le café le Mascaret, à Meschers, village de pêcheurs de l’estuaire de la Gironde. Elle devient auxiliaire au phare de Cordouan, le  » Versailles des mers « , situé à sept kilomètres en mer sur le plateau de Cordouan. Même si le lieu ravive le souvenir de Léa, sa mère morte lors d’un naufrage dix ans plus tôt, elle s’y sent bien. Parfois, au-dessus de sa chambre, vient se percher une mouette à la gorge noire. Pour la jeune fille, c’est comme si cet oiseau des mers lui transmettait des messages de la disparue. Parmi les gardiens, il y a Alexis, de dix ans son aîné, dont elle tombe amoureuse. Quand la guerre est déclarée, Meschers se vide de sa jeunesse et Alexis disparaît sans plus donner de nouvelles… Sur la côte, les Allemands ordonnent la construction du mur de l’Atlantique, et l’extinction des feux de Cordouan. Alors que les mesures contre les Juifs s’intensifient, Gabrielle s’étonne que son père Denis l’incite à rester au phare. Que craint-il donc pour elle ? Drames, secrets, révélations sur sa mère et amours contrariées vont précipiter le destin de Gabrielle dans la tourmente et loin des siens..

Avis

Après avoir lu et beaucoup aimé  Les nuits blanches de Lena et Wanda de Madeleine Berthaud-Mansiet, j’étais curieuse de découvrir La valse des mouettes. On y découvre Gabrielle, une jeune femme qui a été marquée par la mort de sa mère et qui travaille dans un phare, ce qui est loin d’être commun. C’est dans ce phare qu’elle va rencontrer Alexis dont elle va tomber follement amoureuse. La seconde guerre mondiale va les séparer, il s’en passera des choses durant ces années de tourmente.

Quand on a déjà apprécié deux romans d’une auteure, on a envie que cela continue. Malheureusement, je n’ai pas été séduite par La valse des mouettes. Dès les premiers chapitres du récit, j’ai eu du mal à m’y immerger. Le rythme de l’histoire était lent et le style parfois très descriptif. Quand la guerre éclate, certains éléments rendent le tout un peu plus intéressant mais cela, n’a hélas pas suffit à me captiver. J’avais passé la majeur partie de ma lecture à attendre des rebondissements, toutefois quand ils surviennent enfin, je m’étais détachée de ma lecture.

J’ai bien aimé le personnage de Gabrielle et j’ai été touchée par sa détresse et certains événements qu’elle va vivre. Cela dit, elle était bien trop naïve et parfois fade au début de l’histoire. Tout au long du roman, on va suivre les transformations par lesquelles elle va passer, son travail au phare, la guerre et la vie vont la transformer. Elle sera confrontée à la misogynie de certains de ses collègues, à l’incertitude de l’amour et à la cruauté de la guerre. Tout cela va lui permettre de grandir et de découvrir des secrets qui vont la changer à jamais.

La valse des mouette a le mérite de nous faire découvrir ou redécouvrir une belle région de France, au cœur de l’Histoire avec un grand H. Le récit et la plume de Madeleine Berthaud-Mansiet ne manquent pas de charme mais le roman n’a malheureusement pas réussi à me séduire.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s