Batman : Nightwalker

Je tiens à remercier les éditions Bayard pour cette lecture.

Titre: Batman : Nightwalker
Auteure: 
Marie Lu
Traductrice:Emmanuelle Debon
Éditeur: 
Bayard jeunesse
Nombre de pages: 359
Catégorie: 
Young adult
Parution : 23/05/2018

Résumé

À 18 ans, Bruce Wayne est le plus jeune milliardaire du monde. Mais le jeune homme a soif de justice : alors que le gang des Nightwalkers terrorise Gotham City, il tente d’arrêter l’un de ses membres à la place de la police. Il est donc condamné à un service d’intérêt général à l’asile d’Arkham, le centre pénitentiaire pour les criminels les plus dangereux de la ville. Sur place, Bruce rencontre la troublante Madeleine et comprend qu’une grave menace pèse sur lui : Les Nightwalkers s’attaquent aux riches, et Bruce est le suivant sur leur liste…
Après Wonder woman, le deuxième opus d’une saga littéraire sur la jeunesse des plus grands superhéros !

Avis

Cette série qui met en scène la jeunesse des super-héros a débuté avec Wonder woman: Warbringer imaginé par Leigh Bardugo. Je l’avais adoré et j’attendais celui de Batman avec impatience.

Bruce Wayne vient tout juste d’avoir 18 ans et d’avoir enfin accès la fortune de ses défunts parents. Dans la ville de Gotham le gang des Nightwalkers asssine et vole les fortures des hommes et femmes qu’il estime être corrompus. C’est en essayant d’en arrêter un que Bruce va écoper d’une peine de travaux d’intérêt général dans l’asile Arkham qui abrite les criminels les plus dangereux de la ville.

Je n’ai pas été autant séduite par ce tome que celui de Wonder woman. Le roman met très longtemps à démarrer et l’action ne survient réellement que dans les dernière pages. Je n’ai pas réussi à retrouver l’univers DC dans ma lecture: j’avais plutôt l’impression de juste lire un young adult avec l’histoire d’un riche adolescent qui est un peu aventureux. On n’arrive à entre-apercevoir Batman en lui que très tard dans notre lecture. Je pense que ce qui m’a finalement déconcertée, c’est qu’il ne se passe pas grande chose durant une bonne partie du roman.

Peut être que je m’attendais à ce que tout le roman ressemble à ses dernières pages: bourrées d’action et d’adrénaline? À la place, on découvre plus la personnalité de Bruce, jeune. Son indécision face aux choix justes à faire. Cela peut aussi être intéressant étant donné que le but de cette série est de découvrir la jeunesse des super-héros. Seulement, dans Wonder woman, dès les premiers chapitres on retrouve une bonne part de la personnalité de l’héroïne qu’on connait.

J’ai finalement bien aimé cette lecture, même si l’intrigue a mis beaucoup de temps à démarrer et que seulement les derniers chapitres soient bourrés d’actions. Bruce Wayne, même s’il est courageux, n’a pas vraiment réussi à me séduire. Cela dit, j’ai plus apprécié un autre personnage versatile, Madeleine qui mérite qu’on la mette en avant.

Djihane S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s