In Real Life, tome 1 : Déconnexion (Avis Fabien)

Je tiens à remercier les Editions Milan pour cette lecture.

Titre: In Real Life, tome 1 : Déconnexion
Auteure: 
Maïwenn Alix
Éditeur: Milan/ Page turners
Nombre de pages: 398
Catégorie: 
Young adult/science-fiction
Parution : 22/08/2018

Résumé

Dans un futur postapocalyptique, les humains vivent dans de petites implantations agricoles, travaillant à régénérer les écosystèmes endommagés. Chaque individu est connecté au Système. À travers ce vaste réseau numérique, les gens peuvent communiquer par la pensée et visiter pendant leur sommeil des « rêves éveillés », des rêves si réels qu’ils permettent aux membres du Système de vivre une existence virtuelle en parallèle de leur vie dans l’implantation. Chaque nuit, les adolescents s’affrontent dans des épreuves de construction de rêves. Le jour de la Répartition, les plus doués quitteront leur implantation pour consacrer leur vie à l’élaboration des rêves éveillés. Brutalement arrachée au Système alors qu’elle est sur le point de remporter le Tournoi des constructeurs, Lani découvre un monde « hors connexion », dans lequel son pouvoir d’élaborer des rêves lui offre un destin inattendu.

Avis

Chronique de Djihane

Le sujet dont traite le livre et la chronique positive de Djihane m’ont poussé à lire In real life. Globalement je suis passé par 3 étapes dans ma lecture:

La première partie, on découvre le monde créé par Maiwenn Alix. J’ai apprécié le concept imaginé mais j’étais surtout émerveillé par les rêves éveillés. Qui n’a jamais voulu contrôler ses rêves ou apprendre des choses en dormant ?

La seconde partie m’a en revanche déçu. Pendant presque 100 pages je me suis ennuyé. J’attendais, tout comme Lani, le personnage principal, que certaines réponses soient apportées, en vain. Après coup on se rend compte qu’il y a deux éléments importants qui sont introduits dans cette partie, je regrette juste qu’elle se soit étalée sur autant de pages.

Il faut attendre la troisième partie pour avoir les réponses mais ça valait le coup d’attendre. Cette partie, qui est la plus longue, est géniale. On a les réponses que l’on attend, au compte-gouttes bien sûr, mais je trouve que c’est bien amené. C’est justifié. 

J’étais complètement sous le charme à partir de là. On découvre la vie déconnectée, comme l’indique le titre. Je n’arrivais plus à lâcher le livre tellement l’histoire et les révélations m’ont transporté. Chaque page me poussait à lire la suivante. Au début j’ai eu du mal avec Lani mais plus le temps passait et plus je l’appréciais. C’est sans doute dû à sa déconnexion.

L’histoire était prenante mais la thématique tout autant. Maiwenn Alix m’a poussé à me poser des questions philosophiques alors que je suis du genre à ne pas réfléchir au sens de la vie en lisant. À quel point est on prêt à renier sa liberté pour un monde sain et paisible ? Lire le premier tome de In real life vous aidera peut être à répondre à cette question. Je préfère ne rien révéler de l’intrigue tant il est agréable de la découvrir soi-même. Malgré une partie que j’ai trouvé trop longue à mon goût, j’ai adoré ma lecture. Je lirai le tome 2 avec délectation lors de sa sortie.

Un premier tome fantastique de la part de Maiwenn Alix. Une histoire originale et addictive. J’ai adoré!

Fabien S.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s