Capitaine Rosalie

Je tiens à remercier les Editions Gallimard pour cette lecture.

Titre: Capitaine Rosalie
Auteur: 
Timothée De Fombelle
Illustratrice: Isabelle Arsenault
Éditeur: 
Gallimard jeunesse
Collection: Albums
Nombre de pages: 64
Parution: 04/10/2018

Résumé

Rosalie, 5 ans et demi, est obligée d’aller à l’école des grands car, en cet hiver 1917, son père est parti au front et sa mère travaille à l’usine. Tout le monde croit qu’elle passe ses journées à rêvasser, mais Rosalie s’imagine être le capitaine d’une mission, comme un véritable petit soldat.

Avis

Je n’ai jamais eu le plaisir de découvrir les romans de Timothée De Fombelle et je dois avouer que cet album est une très jolie découverte. J’ai adoré lire l’histoire de Rosalie, cette petite fille de 5 ans qui s’était donnée une mission. Obligée d’aller à l’école des grands car son père est parti à la guerre et sa mère travaille à l’usine, capitaine Rosalie est loin d’être la petite rêveuse que l’on croit. J’ajoute que l’objet-livre est magnifique: ne couverture cartonnée et une jaquette pour la protéger.

Cette histoire est à la fois douce et profondément triste. Au fil des pages, mon cœur se serrait à la vue de ce petit ange dans un monde d’adultes. En 1917, en pleine première guerre mondiale, Rosalie attendait avec impatience le retour de son père et remarquait, malgré son jeune âge, les changements sur le visage de sa mère. Il a été intéressant de voir la guerre à travers le regard de la petite fille. Malgré le fait qu’elle soit loin des champs de bataille, elle s’est bien rendue compte qu’il y avait une autre bataille qui se livrait dans le cœur des personnes restées dans le village.

Pour accompagner le magnifique texte de Timothée De Fombelle, les sublimes illustrations d’Isabelle Arsenault. Les dessins sont doux et tristes à la fois et les couleurs très automnales qui reflètent bien le contexte historique. Un récit poignant, une plume poétique et des illustrations sombres, illuminées par la petite Rosalie. Un récit qui m’a émue aux larmes, un joli coup de cœur.

Djihane S.

Publicités

4 réflexions sur “Capitaine Rosalie

  1. Pingback: Bilan lectures septembre 2018 | Les instants volés à la vie

  2. Si tu n’as pas lu les Tobie Lolness de cet auteur, je te les conseille. C’est une très belle lecture. L’auteur réussit avec brio à aborder des thèmes forts par le biais du récit initiatique d’un petit garçon soudain seul contre tous et obligé de lutter pour sa survie, mais aussi celle de son père.

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: « Capitaine Rosalie » de Thimothée de Fombelle et Isabelle Arsenault (Gallimard jeunesse, 2018) – Les miscellanées d'Usva

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s