The rain – saison 1

Synopsis

Le monde que nous connaissons n’existe plus. Six ans après qu’un virus brutal véhiculé par la pluie a décimé presque toute la population de Scandinavie, un frère et une sœur rescapés découvrent en quittant la sécurité de leur bunker qu’il ne reste plus aucun vestige de la civilisation. Bientôt, ils se joignent à un autre groupe de jeunes survivants et se lancent dans une aventure dangereuse qui leur fera parcourir tout le pays en quête d’une trace de vie.

Bande annonce

Avis

Je suis fasciné par les récits post-apocalyptique, je n’en avais jamais vu avec une pluie mortelle. Le moindre contact est fatal alors que l’eau est essentielle à la vie. Nous suivons un groupe de jeunes qui tentent de survivre tant bien que mal à la pluie, à la faim et évidement aux autres. Que ça soit d’autres survivants ou les « soldats » qui rodent mystérieusement.

Dans ce groupe de 7 jeunes, 5 ont survécu pendant 6 ans dehors, les deux autres, Simone et Rasmus étaient dans un bunker à l’abris. C’est à travers leurs yeux que l’on découvre ce qu’est devenu le monde après la pluie mortifère.

Cette série proposée par Netflix est danoise, sa première saison se compose de 8 épisodes. Ça se regarde vite, il n’y a rien d’inutile dans la série, on ne s’ennuie pas. Même pendant les temps morts on découvre ce nouveau monde si intriguant. Quant à l’action, elle est présente dans chaque épisode.

Nous avons aussi droit à des flashbacks sur l’ancienne vie des personnages, un épisode se focalise généralement sur une personne. Ça permet d’en apprendre plus sur les protagonistes, de comprendre pourquoi ils réagissent comme ils le font dans le présent. Le tout donne une réel profondeurs aux personnages et tous sont essentiels au bon déroulement de la série. Même si Rasmus et Simone sont plus mis en avant parce que leur père semble mêlé de près ou de loin au virus.

Nous voyons droit aux relations entre les hommes et les femmes après l’apocalypse bien sûr, mais aussi entre un frère et une sœur ayant vécu 6 ans enfermés dans un bunker. Comment peut réagir un enfant devenu adolescent devant une femme alors que celui-ci n’a côtoyé que sa sœur comme personne du sexe opposé?

D’autres thèmes sont proposés: l’abandon, le rapprochement entre étrangers, la solidarité, l’amitié ou encore l’amour. Sans oublier que l’intrigue principale a du sens. Simone et Rasmus sortent du bunker pour une bonne raison, leur périple a un réel but et leurs actions sont plausibles. La série est totalement crédible. J’ai passé un agréable moment dans ce post apo d’un nouveau genre. Plus moderne et moins fantaisiste.

Une très bonne première saison pour cette série post-apocalyptique. Un très bon divertissement pour les fans du genre. 

Fabien S.

Publicités

Une réflexion sur “The rain – saison 1

  1. Pingback: Bilan films et séries: décembre 2018 | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s