You, saison 1

Synopsis

Joe, le gérant d’une librairie new-yorkaise, devient obsédé par Beck, une jeune aspirante écrivaine qui partage sa passion pour les livres et pour la poésie. Persuadé qu’ils sont faits l’un pour l’autre, il va alors se servir des réseaux sociaux pour nourrir son obsession, savoir en permanence où elle se trouve et ce qu’elle fait, et tenter de faire tomber tous les obstacles qui pourraient se dresser en travers du chemin de leur possible romance. Quitte à commettre des actes totalement fous…

Bande annonce

Avis

You est l’adaptation du premier tome d’une saga de thriller du même nom: Parfaite de Caroline Kepnes, déjà paru en France. La première saison est composée de 10 épisodes, disponibles sur Netflix. Une saison 2 a déjà été commandée et elle sera l’adaptation du second tome de la saga Hidden Bodies (vo).

Comment passer à côté de la série You? Impossible. Même si je ne n’ai pas lu et ne connaissais pas le roman Parfaite avant de le découvrir grâce à Netflix, le teaser était prometteur et je voulais absolument la regarder. Mes réactions étaient tellement « sonores » durant mon visionnage que même Fabien s’y est mis et on a regardé la saison 1 ensemble.

Il est difficile de parler de cette série. Elle est malsaine mais sacrément addictive, je n’ai pas pu m’empêcher de l’adorer. L’histoire est celle de Joe, un jeune libraire qui a l’air normal, banal. Quand Beck rentre dans sa librairie, il tombe amoureux d’elle et commence à la suivre et à tout faire pour sortir avec elle. La jeune femme ne se rend compte de rien mais Joe va aller de pire en pis dans ses actes et il est surtout prêt à tout pour la garder dans sa vie.

Ce qui est dérangeant et ce qui fait, en même temps, le génie de cette histoire, c’est que personne n’est tout blanc ou tout noir. Il n’y a pas de héros à proprement parler. Joe est un psychopathe et ce qui est fou, c’est que l’on s’attache irrémédiablement à lui. J’ai été fascinée par ce personnage et je salue la performance de l’acteur: Penn Badgley a été magistral dans son rôle. Dès le premier épisode, il a balayé d’un revers de la main mes appréhensions sur lui. Pourquoi? Parce que je n’arrivais pas à le voir autrement que Dan dans Gossip girl.

Même si la morale veut que l’on ne cautionne pas certains agissements de Joe, je pense que cette série nous transforme en psychopathes car on finit nous-même par justifier ses actes. De ce fait, cela a été rafraîchissant et effrayant à la fois d’évoluer dans le monde de Joe. Le spectateur a l’impression que les personnages créés par Caroline Kepnes représentent tous les travers de l’humanité, ce qu’elle a de plus vil. Même Beck (Elizabeth Lail) a ses propres démons à combattre. J’éprouvais de la pitié pour elle mais au fil des épisodes, j’ai commencé à me déttacher d’elle car je la trouvais égoïste, une girouette qui n’est pas digne de confiance. Encore là, derrière ses airs d’ange, c’est un démon. Autre actrice qui m’a surprise dans cette série Shay Mitchell que j’ai découvert dans Pretty little liars, la jeune fille innocente se transforme en perverse narcissique que j’ai bien évidemment profondément détestée.

 

You est une excellente série qui mêle thriller glaçant et romance. Joe est le genre de personnages que l’on adore mais qui nous effraye en même temps. L’histoire est très addictive, elle dérange autant qu’elle fascine. C’est le mélange entre ce côté malsain et cette façon intense dont Joe aime Beck, avec son amour obsessionnel et à la limite du pervers qui font la force de cette série. Joe est le pilier de You, un personnage fascinant et dérangeant, un sacré psychopathe qui réussit à nous amadouer. La frontière entre l’amour et la folie est si fine. J’ai adoré!

Djihane S.

Publicités

14 réflexions sur “You, saison 1

  1. Cette série m’a été conseillée, je me suis surprise à la terminer assez rapidement. J’ai trouvée cette série originale par le côté sombre et ambigü du personnage principal Joe. Le scénario est assez dérangeant, malgré tout, on est vite pris dans l’engrenage comme l’est Beck dans cette relation malsaine.

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis d’accord avec toi, c’est cool que tu aies aussi rédigé un avis dessus
    Tu n’as pas dit grand chose sur la miss, sauf à la fin, et oui c’est aussi un cas à sa manière
    Oui, on s’attache à ce « psychopathe », cela montre aussi les déviances de notre société quelque part.

    Aimé par 1 personne

  3. Il me reste deux épisodes à regarder et je n’ai aucune idée de comment cette première saison va se terminer. Je suis bien d’accord avec tout ce que tu dis dans ton article, impossible de ne pas s’attacher à Joe et Beck n’est pas parfaite non plus. J’avais peur pour Joe quand il risque de se faire prendre et puis je me dis qu’il le mérite vu que c’est un psychopathe, c’est assez contradictoire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s