Le Faiseur de Rêves, tome 2 : la Muse des cauchemars

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette lecture.

Titre: Le faiseur de rêves, tome 2: la muse des cauchemars
Auteure: 
Lani Taylor
Éditeur: 
Lumen
Traductrice:
Sarah Dali 
Parution : 
04/04/2019
Catégorie: 
Young adult fantasy
Nombre de pages: 628

Résumé

Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde. Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l’Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.
Très loin de là, à travers l’espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu’après tant d’années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu’à un fil, celui que manipule par la seule force de son esprit une enfant cruelle et meurtrie. À la fois plus puissant et plus vulnérable que jamais, le jeune homme va devoir choisir : sauver celle qu’il aime ou bien tous les habitants de la ville interdite jusqu’au dernier.

Avis

J’avais beaucoup aimé le tome 1 du faiseur de rêves et c’est toujours le cas pour cette suite et fin de la duologie. Nous y retrouvons Lazlo Lestrange dont le destin a totalement basculé. Ce tome est celui des révélations. Le lecteur est plongé au cœur du mystère de la civilisation de ces êtres à la peau bleue. Deux nouveaux personnages sont introduits, deux sœurs: Nova et Kora qui semblent avoir vécu dans une époque lointaine. Qui sont-elles?

Cette suite nous offre une excellente conclusion à la saga. Le roman prend son temps pour démarrer et le rythme de la première partie du récit est lent mais dès que certains éléments sont enfin mis en place, l’histoire démarre réellement et le rythme s’accélère. Je ne savais pas du tout où Lani Taylor voulait nous amener. Ce livre est plein de surprises et j’ai été surprise par les révélations qui s’enchaînaient.

Mon personnage préféré de cette saga est assurément l’univers créé par Lani Taylor. Un monde qui donne l’impression de ne pas avoir de limites. Original et très riche, l’immersion est totale. L’auteure entretient le mystère jusqu’au bout et quand elle relie enfin les derniers éléments du puzzle qu’elle a pris le soin de construire, je n’ai pu qu’être satisfaite de tous les secrets qui sont révélés. L’imagination de Lani Taylor est fertile, je pense que je n’ai jamais lu un roman avec un tel univers.

La vengeance est au cœur de notre histoire et j’ai suivi avec curiosité, comment ce sentiment peut animer les êtres du passé et du présent. L’auteure a su exploiter toutes les nuances de ce sentiment et à mettre en scène ses conséquences. Au cœur de cette fiction, c’est la nature profonde des êtres qui est mise à nue. Mes deux personnages préférés Lazlo et Sarai représentent l’espoir et j’ai adoré voir leur évolution. Leur lien est si fort qu’il est palpable à travers les pages et à travers les aventures qu’ils vont vivre.

La muse des cauchemars est une excellente conclusion. Quand l’univers de Lani Taylor nous révèle ses secrets, on ne peut qu’être fasciné par la qualité du monde construit par l’auteure et par sa complexité. Malgré les quelques longueurs dans le texte, le récit est immersif. Les personnages principaux sont aussi intéressants et charismatiques que les secondaires. Une saga originale à découvrir.

Djihane S.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s