Riverdale: Get out of town

Je tiens à remercier les Editions Hachette pour cette lecture.

Titre: Riverdale: Get out of town
Auteur: Micol Ostow
Traductrice: Charlotte Faraday
Éditeur: 
Hachette
Collection: Young adult/contemporain
Nombre de pages: 252
Parution : 29/05/2019

Résumé

Archie est accusé de meurtre. Betty, Veronica et Jughead savent qu’il est victime d’un coup monté par Hiram Lodge, mais comment faire éclater la vérité ? La bande d’amis élabore un ultime plan pour prouver l’innocence d’Archie. Ils doivent retourner sur la scène de crime. Shadow Lake. Mais de nombreux dangers rôdent dans la forêt aux abords du chalet des Lodge. Trouveront-ils les preuves qui blanchiront Archie ? Et, surtout, en sortiront-ils vivants ?

Avis

J’avais bien aimé Riverdale : The day before, le prequel romancé de la série Netflix, même si, en un seul volume, on n’exploitait pas tout le potentiel des personnages. Un volume qui pouvait se lire sans avoir vu la production.

Get out of town, quand à lui, ne peut pas se lire sans avoir vu la série car il parle de plusieurs éléments que l’on ne peut pas savoir/comprendre sans avoir visionné Riverdale. On est plongé cette fois-ci au cœur de la période durant laquelle Archie a été piégé par Hiram Lodge et il est désormais en attente d’être jugé pour meurtre. Le lecteur, fan de la production Netflix, sait donc ce qui s’est passé avant et après les événements de ce volume.

J’ai trouvé que le roman n’apportait pas grande chose à l’univers de Riverdale. Tous les événements importants ce sont soit passés avant soit après l’intrigue du récit. J’aurais aimé apprendre de nouveaux éléments ou suivre les personnages dans une nouvelle aventure. Vouloir trop être proche de la série, c’est se retrouver finalement avec une histoire avec très peu de rebondissements et surtout sans originalité. Le tout était assez décousu car on avait ici et là des références au roi des gargouilles et la à cagoule noire.

Je n’ai pas vraiment été séduite par Get out of town, j’aurais aimé avoir plus d’action et surtout, de la nouveauté au lieu de nous présenter un interlude avant la tempête qui surviendra après le procès d’Archie. Je connaissais déjà tous les éléments cités dans le roman et l’histoire racontée dans ce volume n’apporte pas grande chose à l’univers de Riverdale. Nous retrouvons seulement Archie, Betty, Veronica et Jughead dans un épisode assez calme malgré un poil d’action offerte par Micol Ostow. J’ai néamoins apprécié le fait de retrouver l’univers de Riverdale et ses personnages.

Djihane S.

3 réflexions sur “Riverdale: Get out of town

  1. Pingback: Bilan lectures juin 2019 | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Boite aux lettres #218 | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Boite aux lettre #218 (6 nouveaux livres) | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s