À la tombée du ciel

Merci aux éditions Nathan pour cette lecture.

Titre: À la tombée du ciel
Auteure: Sophie Cameron
Traductrice: Anne Guitton
Éditeur: Edition Nathan
Nombre de pages: 320
Catégorie: Jeunesse
Parution: 11/07/2019

Résumé

Dans un monde devenu fou, chaque choix compte.
Cela aurait pu être une météorite annonçant la fin du monde. Mais ce sont des anges qui ont commencé à tomber du ciel. Face à ce phénomène, chacun réagit à sa manière. Pour Jaya, 16 ans, difficile de ne pas y voir un signe : sa mère est morte quelques jours plus tôt. Entre ce deuil et un père obsédé par l’idée d’attraper un ange, elle n’arrive pas à faire la paix avec elle-même. Lorsqu’un ange croise sa route, elle va devoir se reconstruire et réapprendre à faire confiance.

Avis

Jaya, 16 ans vit dans un monde dans lequel des anges tombent du ciel. Une folie ambiante semble atteindre les habitants de la terre depuis que ce phénomène a commencé. Même son propre père s’est mis en tête de prévoir la chute d’une créature pour devenir célèbre et sa soeur passe son temps sur internet pour lire toutes les informations qui concernent les chutes.

Au début de ma lecture, j’étais très intéressée par le concept du roman. Au fur et à mesure, on découvre quand les chutes ont commencé et tout ce qui s’est passé depuis. Aucune explication n’est donnée sur les raisons du phénomène et c’est cela qui m’intéressait le plus. Alors quand Jaya assiste à une chute, je m’attendais à ce que l’on apprenne plus sur ces créatures. Le roman avait du potentiel mais il m’a laissée sur ma faim car finalement, on termine le roman avec la même ignorance du début. De ce fait si, comme moi, c’est le côté surnaturel qui vous attire dans cette lecture vous serez peut être déçus.

C’est en refermant mon livre que je me suis rendue compte que toute cette histoire avec les anges et leurs chutes n’était qu’un prétexte pour un objectif plus terre à terre. Sophie Cameron traite du processus du deuil: Jaya a perdu sa mère, il y a quelques années mais elle n’arrive pas pour autant à l’accepter. Elle ne comprend pas comment son père et sa soeur sont obnubilés par les anges et elle se sent blessée qu’ils aient oublié sa mère. Sa rencontre avec la créature et d’autres personnages, lui permettraient-ils de faire enfin son deuil ?

À la tombée du ciel avait pour moi beaucoup de potentiel mais il n’a pas réussi à me séduire car Sophie Cameron n’est pas allée au bout de son histoire. L’élément le plus intéressant de son récit n’a pas été développé et j’étais frustrée à la fin de ma lecture de ne pas avoir eu d’explications. J’ai trouvé dommage que les éléments surnaturels du texte ne soient finalement qu’un prétexte pour traiter du processus du deuil. Un concept original mais qui s’essouffle au fil des pages parce qu’il n’est pas exploité à sa juste valeur.

Djihane S.

Publicités

Une réflexion sur “À la tombée du ciel

  1. Pingback: Bilan lectures juillet 2019 | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s