Don’t worry, be happy !, 4 tomes (séries terminée)

Titre: Don’t worry, be happy ! (4 tomes)
Auteure: Kaori Hoshiya
Traducteur: Yuki Kakiichi
Éditeur: 
Akata
Catégorie: shôjo 
Parution : 
2017-2018

Résumé

Depuis que son père les a quittées, laissant derrière lui de lourdes dettes, Anzu vit seule avec sa mère… dans la pauvreté. Aussi, son rêve est simple : réussir dans la vie, si possible en gagnant un bon salaire ! La première étape pour ça, c’est bien évidemment de réussir sa vie scolaire, et quoi de mieux sur son C.V. que d’être présidente du bureau des élèves ? La jeune lycéenne, bien qu’en première année, se présente aux élections des délégués, mais va très vite déchanter : détrônée par le beau Seiji, elle ne devient que vice-présidente. Pire que tout, elle découvre que les autres membres du conseil ne sont là que pour des raisons complètement futiles. La popularité et l’apparence sont-ils les premiers critères pour réussir dans la vie ?! Blasée, Anzu réalise que le chemin vers le succès est encore long… Mais pas le temps de tergiverser : déjà, il faut préparer l’année scolaire !

Avis

J’avais beaucoup aimé Un petit coin de bonheur, un one shot de la même auteure, paru après Don’t worry be happy. Ce dernier relate l’histoire d’Anzu, une jeune lycéenne qui vit dans la pauvreté, seule avec sa mère. C’est pour cela que le seul rêve d’Anzu, c’est de réussir dans la vie qui veut dire pour elle, gagner beaucoup d’argent. Elle s’applique au lycée et la première étape vers la réussite, c’est de se faire élire présidente des élèves mais elle finit vice-présidente, détrônée par le beau-gosse Seiji qui va lui donner du fil à retordre.

J’ai beaucoup aimé cette série et j’ai passé un très bon moment avec Anzu, Seiji et les autres personnages du manga. Je trouve que 4 tomes était le nombre idéal pour faire le tour de cette histoire. Ni trop long, ni trop court. J’ai apprécié comment Kaori Hoshiya fait évoluer la relation entre nos deux héros: entre indifférence, rivalité et romance. L’auteure nous offre une histoire toute mignonne et drôle. Un shojo qui parait classique mais qui finalement se démarque un peu grâce à quelques éléments que l’on retrouve dans chaque tome. Je n’ai pas trouvé les personnages niais mais plutôt adorables.

En parlant de personnages, en plus de nos deux héros, Kaori Hoshiya a su créer une jolie galerie de protagonistes qui gravitent autour d’eux. Notamment, les membre du bureau des élèves qui, à un moment, quand ils vont se rendre compte de l’attirance entre Anzu et Seiji vont s’en mêler et cela va donner des situation très comique.

Anzu est loin d’être la lycéenne qui va se languir d’amour pour le beau Seiji. J’ai aimé le fait qu’elle lui tienne tête. Elle reste attachée à son objectif de réussir sa vie et elle en était devenue presque comme une automate. Sa recnontre avec le président du BDE et ses membres vont lui permettre d’enfin vivre et de se permettre d’être enfin une lycéenne comme les autres ou presque. Seiji était une beauté froide qui faisait tomber les filles comme des mouches. J’ai apprécié son côté froid, d’autant plus quand il a commencé à ressentir un peu plus d’empathie grâce à sa vice-présidente. J’ai adoré ces deux personnages.

Don’t worry, be happy est une série toute mignonne et feel good, idéale si vous avez envie de passer un bon moment en compagnie de personnages adorables et d’une histoire pleine d’humour et de tendresse.

Djihane S.

5 réflexions sur “Don’t worry, be happy !, 4 tomes (séries terminée)

  1. Pingback: Bilan lectures août 2019 | Les instants volés à la vie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s