Goodbye Dragon Life, tome 1

Je tiens à remercier les éditions Ototo pour cette lecture.

Titre: Goodbye Dragon Life, tome 1
Auteur:
Hiroaki Nagashima
Illustrateur: Kurono
Traductrice:
Charon
Éditeur: 
Ototo
Nombre de pages:
194
Catégorie: 
Seinen
Parution :
18/10/2019

Résumé

Le plus puissant dragon, celui qui vivait depuis des temps immémoriaux, s’est finalement laissé vaincre par un héros humain… Mais au lieu de disparaître, il s’est réincarné en bébé dans l’un des villages des environs ! Maintenant jeune adulte, il travaille à la ferme, chasse du gibier, et goûte avec curiosité la vie des mortels. Un jour, dans la forêt voisine, il rencontre une Lamia, une créature mi-femme, mi-serpent…

Avis

Le manga est l’adaptation du light novel encore inédit en France. C’est Kurono qui se charge des dessins, un mangaka que je ne connaissais pas. Il y a parfois des cases qui ne sont pas très jolies, avec des problèmes de proportions ou de perspectives. L’auteur possède un style de dessins très shonen qui colle bien avec l’univers imaginé par Nagashima.

Les scènes de combats sont interessantes et bien détaillées. Le charisme des personnages principaux est parfaitement retranscrit grâce à des graphismes recherchés et soignés. Les personnages secondaires eux sont moins soignés. Dans l’ensemble les dessins sont agréables à regarder. Ils sont corrects mais ils ne correspondent pas au style que j’aime habituellement.

L’histoire ne m’a pas beaucoup seduit mais je sens le potentiel du manga. Je pense qu’il faudra un petit peu de temps avant qu’il prenne son envole et de montrer ce qu’il a dans le ventre.

Ce tome 1 pose les bases d’une histoire qui pourrait être captivante. La fin d’ailleurs, me donne envie de continuer à lire la série.

La construction du récit, elle, est très bien agencée. Aucun problème de rythme. Je préfère que ça avance un peu lentement comme ici, plutôt que l’auteur prenne des raccourcis et rende son histoire moins crédible. L’auteur a pris son temps et c’est pour ça qu’il faut attendre le prochain tome avant de savoir, je pense, si le manga sera une grande réussite ou non.

J’ai aimé Dran, le personnage principal. Un dragon réincarné se devait d’être charismatique, avec ses traits et son caractère, il est entièrement réussi. Il se dévoile petit à petit. Il semble avoir garder quelques facultés d’ancien dragon, ce qui fait de lui un être spécial. Et qui dit être spécial, dit aimant à créatures spéciales.

Serina, la jeune Lamia qu’il rencontre lui volerait presque la vedette. Elle a quitté son village en quête d’un mari, mais on ne tombe pas dans les stéréotypes du genre. Leur rencontre permettra à d’autres d’ouvrir les yeux sur une possible coexistence entre les deux espèces.

Ce premier tome est très introducteur mais possède un certain potentiel. Les dessins sont agréables et l’histoire sympathique. À suivre. 

Fabien S.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s