Lames vives, tome 1 : Obédience

Je tiens à remercier les éditions Mnémos pour cette lecture.

Titre: Lames vives, tome 1 : Obédience
Auteur: Ariel Hozl
Éditeur: Les éditions Mnémos
Nombre de pages: 332
Catégorie: 
Fantasy
Parution: 15/11/2019

Résumé

Le vif-argent coule dans leurs veines.
Les esclaves sont devenus les maîtres.
La République d’Obédience est née.
Six destins se croisent et se brisent comme des chaînes dans ce roman aux personnages complexes et humains. Un récit d’aventure puissant, poignant et addictif sur la liberté et la lutte pour ses idéaux.

Avis

J’ai découvert Ariel Holzl, cet auteur à la plume atypique, grâce aux sœurs Carmines. C’est avec curiosité que j’ai voulu me plonger dans le tome 1 de Lames vives. Durant ma lecture, je me disais qu’Obédience me faisait penser au Ketterdam de Six of crows, le diptyque de Leigh Bardugo. Je n’ai donc pas été surprise quand j’ai lu que l’auteur avait pour sources d’inspiration Leigh Bardugo, V. E. Schwab ou encore Neil Gaiman. Je n’ai pas lu de titres de ce dernier mais je peux déjà vous dire qu’on retrouve dans les personnages de Holzl un peu des protagonistes de Vicious de V. E. Schwab.

Ce premier tome est une bonne introduction dans le nouvel univers d’Ariel Holzl. Mon ressenti est assez étrange car d’un côté j’ai apprécié cette plongée dans ce monde sombre et étoffé. De l’autre, j’aurais voulu avoir plus de rebondissements et de révélations dans ce tome. Ce qui a été mis en place ici pourra soit nous surprendre dans le tome 2 ou ne pas nous séduire. L’auteur termine son roman avec plein de promesses qui me donnent envie d’en savoir plus.

Dans l’ensemble, j’ai donc beaucoup aimé cette lecture malgré le fait que l’histoire manquait d’action. Ce qui m’a permis d’apprécier le roman ce sont les personnages qui ne manquent pas d’intérêt. Plus particulièrement, Minah et Ellinore qui appartiennent à deux mondes totalement différents: la pauvreté et l’opulence. Aux personnalités divergentes. Je n’ai pas pu m’attacher à tous les protagonistes mais nous avons une galerie de profils hétéroclites, il y en a pour tous les goûts.

Un premier tome qui reste assez introducteur donc mais qui laisse présager une suite plus dynamique. Ariel Holzl pause les bases d’un univers sombre à la Six of crows avec des personnages aussi éclectiques que ceux de Vicious. L’auteur apporte tout de même sa propre patte atypique avec un style incisif et mature. Une plume qui lui est propre.

Djihane S.

2 réflexions sur “Lames vives, tome 1 : Obédience

  1. J’avais déjà prévu de me lancer dans les Soeurs Carmine quand je les trouverai à bon prix. Je pense que je testerai aussi Lames vives mais je vais d’abord attendre de voir ce que donnera le tome 2 vu que tu dis que le premier te laisse un peu sur ta faim quand même ^^
    Merci pour ta chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à tampopo24 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s