Don’t fake your smile, tome 1

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture

Titre: Don’t fake your smile, tome 1
Auteure:
Kotomi Aoki
Traducteur: Jordan Sinnes
Éditeur: 
Akata
Nombre de pages: 
194
Catégorie: shôjo
Parution :
05/03/2020

Résumé

Gaku était autrefois un garçon à problèmes, mais depuis sa rencontre avec la lumineuse Niji, il s’est assagi. Il vit désormais un quotidien de lycéen ordinaire, en compagnie de son meilleur ami, Hiyori. Gaku aime en secret Niji, devenue depuis vice-capitaine du club de judo. Mais aucun de ces trois-là n’était prêt à ce que la vie allait leur faire subir. Entre le coming out pudique de l’un, les méprises de l’autre, et surtout l’agression sexiste infligée à la dernière… Comment se construire à l’adolescence, entre douleur, secrets, culpabilité et faux-semblants ?

Avis

Don’t fake your smile est une série qui se termine en 9 tomes.

Gaku, Niji et Hiyori sont trois amis qui font leur scolarité dans le même lycée. Gaku est secrètement amoureux de sa camarade Niji, véritable force de la nature et capitaine du club de judo. Entre le secret d’Hiyori, l’agression de Niji et les malentendus qui vont suivre, le quotidien du trio est considérablement chamboulé.

J’ai adoré ce titre qui est plus profond que ce que l’on pourrait penser. Le manga traite du sentiment amoureux adolescent au sein d’un trio de lycéens mais la réflexion de l’auteure va au-delà de la simple romance qui est, par ailleurs, plus complexe quand on avance dans notre lecture. Au centre de cette bande d’amis, Niji qui est loin d’être une jolie fille naïve, elle sait se battre et a une forte personnalité. Son agression va tout de même la marquer et c’est un nouveau combat qui commence pour elle. Comment refaire confiance aux autres et se refaire confiance à elle-même et à ses capacités?

Kotomi Aoki traite de ces thématiques avec beaucoup de justesse et si le ton mature du manga reste le même, je pense que cette série nous réserve de jolies surprises. Le coup de crayon de la mangaka reste très shôjo mais on lui pardonne volontiers face aux personnages qu’elle nous offre, loin de toute cliché du genre. Gaku, Niji et Hiyori ne sont pas niais et ils dégagent, au contraire, autant de force que de fragilité. Le tout est très bien amené et fait réfléchir sur la présupposée fragilité de la femme et les faux-semblants.

Amitié, sentiments inavoués, homosexualité refoulée et traumatisme post-agression, autant de thèmes qui font de ce premier tome une très bonne découverte. J’ai adoré ce titre.

N’hésitez pas à vous procurer ce titre ici

Djihane S.

8 réflexions sur “Don’t fake your smile, tome 1

  1. Trop contente que toi aussi tu aies été sensible à ce titre que certains trop facilement d’étiqueter shojo donc romance lycéenne alors que c’est tellement plus et autre chose. Aoki Kotomi est vraiment une mangaka à suivre encore et encore 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Boite aux lettres #255 (12 nouveaux livres) | Les instants volés à la vie

  3. Pingback: Boite aux lettres #265 (29 livres – spéciale confinement) | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s