You my baby

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture

Titre: You my baby (oneshot)
Auteure:
Aoi Tomosue
Traducteur: Saché Cibot
Éditeur: 
Akata
Nombre de pages: 
192
Catégorie: shôjo
Parution :
27/02/2020

Résumé

Yû est désormais lycéenne, mais depuis son entrée au collège, elle n’a jamais pu s’empêcher de trouver stupide la manière dont, du jour au lendemain, sous prétexte qu’ils devenaient «des grands», ses camarades changeaient radicalement de comportement. D’un côté les filles, de l’autre les garçons… Elle, tout ce qu’elle souhaitait, c’était rester elle-même, jouer au loup, s’amuser, sans se préoccuper des apparences. Aussi, elle mène sa barque, avec son caractère. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Sora. Ce type excessivement serviable et un brin maladroit se démarque par sa très grande taille. D’abord agacée par ce dernier, elle va pourtant finir par se rapprocher de lui…

Avis

Fraîchement lycéenne Yû découvre ce nouveau monde qui s’offre à elle. Elle ne comprend pas toutes ces pratiques de séduction et les stratégies mises en place par les filles qui veulent plaire aux garçons et vice versa. Tout ce qu’elle veut c’est s’amuser sans se soucier des apparences. Alors qu’elle voit tout le monde autour d’elle jouer un rôle pour séduire, elle tombe sur un garçon 100% naturel et très serviable qui ne rentre pas dans le moule.

You my baby est un très joli oneshot que j’ai beaucoup aimé découvrir. J’ai passé un très bon moment en compagnie de Yû et de Sora, deux personnages solaires et adorables. Yû est très attachante avec sa bouille innocente et son côté garçon manqué et enfantin. Sora est à croquer avec sa gentillesse naturelle et sa maladresse. J’ai pris plaisir à voir ces deux-là évoluer ensemble. C’était touchant et plein de tendresse. Aoi Tomosue a su insuffler beaucoup de sincérité à leur relation.

Le manga a beau être un onshot, Aoi Tomosue a su nous proposer une oeuvre complète qui évoque avec justesse les questionnements de l’adolescence. Elle met en avant deux personnages différents, qui se démarquent des autres lycéens. J’ai souri face aux interrogations de Yû, face à ce qui est féminin ou non. Elle ne veut pas se précipiter pour devenir une femme et veut rester elle-même, jouer à des jeux qui peuvent être considérés comme des jeux de gamins. Pourquoi vouloir grandir trop vite? Elle ne se préoccupe pas du fait que les garçons la voient comme un garçon manqué. Cette héroïne est un réel bonheur à suivre. Entre amitié et découverte du sentiment amoureux, la mangaka maîtrise son sujet.

You my baby est un concentré de bonheur grâce à deux héros adorables. J’ai ri et j’ai été touchée par leur personnalités solaires. Aoi Tomosue nous embraque dans une histoire qui déborde de sincérité et de tendresse. Au cœur des interrogations adolescentes qu’elle aborde avec justesse à travers deux personnages qui ne rentrent pas dans le moule. Ajoutons à cela, un joli coup de crayon qui met l’accent sur les expressions des protagonistes du manga. J’ai beaucoup aimé cette découverte.

Vous pouvez vous le procurer ici

Djihane S.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s