Rozenn, tome 1

Je remercie les éditions J’ai lu  pour cette lecture.

Titre: Rozenn, tome 1
Auteure: Laëtitia Danae
Éditeur: J’ai lu
Parution : 04/03/2020
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages: 
480

Résumé

Rozenn Kaplang est une djinn. Durant de longues années, son peuple a souffert de la domination des dagnirs, mais si l’esclavage est officiellement aboli, la liberté, elle, garde un goût amer. Et si une union entre princes et princesses de ces différentes tribus permettait de tirer un trait sur un douloureux passé ?

Avis

Rozenn est une princesse djinn indépendante qui aime vivre dans la bulle qui a été construite par son père. Sa vie bascule lorsque ce dernier l’oblige, elle est ses deux sœurs l’aînée Odeleen et la benjamine Daire, à aller à la capitale rencontrer et potentiellement épouser les trois princes dagnirs. Ce peuple qui a asservi les siens et obligé à vivre dans la peur. Cette alliance signera-t-elle la fin de ce passé conflictuel ou ne serait-ce que le début de nouveaux problèmes?

Alerte gros coup de cœur pour cette fanatsy prenante et hautement addictive. L’univers mis en place par Laëtitia Danae est diablement bien élaboré, riche en références culturelles et littéraires orientales et son point fort, c’est comment l’auteure les réinvestit pour nous offrir un monde original qui obéit à ses propres règles et qui a ses propres mythes et légendes. Ajoutons à cela, une magnifique plume enchanteresse et tellement fluide, un véritable page-turner. Une lecture très immersive.

Laëtitia Danae nous offre une histoire dépaysante qui m’a permis de voyager dans des contrées féeriques et redoutables. J’ai passé un excellent moment avec une intrigue qui se tisse au fil des pages, s’étoffe, nous surprend pour finir en apothéose.  Quel beau final plein de promesses! Le tout est très bien amené avec un suspense haletant et une tension constante qui nous fait douter de tous les personnages, on ne sait pas qui est l’ennemi de l’ami et j’adore cela. Des protagonistes qui ne sont loin d’être linéaires mais plutôt avec de multiples facettes, bien élaborés, profonds et complexes. Une excellentes galerie de personnalités disparates.

Coup de cœur pour Rozenn, une héroïne badass qui ne se laisse pas impressionner. J’ai aimé autant découvrir son côté redoutable que son côté tendre. Elle est profondément humaine car elle est prête à sacrifier son bonheur pour assurer la sécurité des siens. Son aînée Odeleen était assez effacée mais la petite dernière Daire m’a exaspérée au plus haut point… Les princes forment un trio surprenant mais celui qui m’a le plus intriguée c’est l’aîné Callum que j’avais autant envie d’étriper pour son sale caractère que d’adorer pour le charisme qu’il dégage. Sa relation conflictuelle avec Rozenn m’a passionnée. Chacun a trouvé en l’autre un adversaire à sa taille. N’oulions pas non plus les antagonistes qui donnent froid dans le dos, d’autant plus que Laëtitia Danae excelle dans le jeu de ne pas nous laisser entrevoir d’où le danger arrive.

Gros coup de cœur pour le premier tome de Rozenn qui nous offre une intrigue palpitante et complexe, un univers bien élaboré et des personnages hauts en couleurs. Vivement la suite de cette excellente duologie. Je suis définitivement tombée sous le charme de la plume enchanteresse de Laëtitia Danae. Original, immersif et addictif.

Djihane S.

8 réflexions sur “Rozenn, tome 1

  1. Pingback: Boite aux lettres #258 (10 nouveaux livres) | Les instants volés à la vie

  2. Pingback: Rozenn, tome 2 | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s