Aria: The Masterpiece, tome 1

Titre: Aria: The Masterpiece, tome 1
Auteur:
Kozue Amano
Traductrice: 

Éditeur: 
Kioon
Nombre de pages:
322
Catégorie: 
Shonen
Parution :
23/01/2020

Résumé

Au XXIVe siècle, la planète Mars a été terraformée sur le modèle de Venise. Elle abrite maintenant une magnifique cité bâtie sur les eaux, où les canaux jouent le rôle de routes et les bateliers celui de guides incontournables pour naviguer dans les méandres de cette ville au charme légendaire… Akari, terrienne d’origine, réalise un rêve d’enfance quand elle débarque à Néo-Venise afin de commencer son apprentissage du métier d’ondine, qui fera d’elle une professionnelle de la gondole. Pour cela, elle entre chez ARIA, une société tenue par… un chat doué d’intelligence ! L’unique employée, la belle et douce Alicia, sera son mentor et sa protectrice dans ce monde dont Akari a tout à apprendre…

Avis

L’histoire se déroule au XXIVe siècle sur la planète mars, celle-ci a été terraformée pour ressembler à Venise. C’est dans ce paysage idyllique qu’Aria arrive depuis la planète terre pour commencer sa formation d’Ondine. Les bateliers étant des guides qui naviguent sur les flots de ce néo-Venise qui occupent une place privilégiée dans cette société. La jeune fille aura beaucoup à apprendre dans ce monde.

J’ai bien aimé cette lecture sans que cela soit transcendant. Le point fort de l’ouvrage est le fait que ça soit un manga grand format, un bel objet donc. Quand on l’ouvre, on est séduit par de très beaux graphismes qui nous font voyager dans ce nouveau monde qui ressemble à une version futuriste de Venise. L’histoire en elle-même repose juste sur la découverte d’Aria de sa nouvelle demeure et son apprentissage du métier d’Ondine. Le seul élément qui apportera un poil de mystère est en rapport avec le patron de la jeune fille qui est un chat martien. Ajoutons à cela les petites légendes qui alimentent les traditions de cette planète qui étaient sympathiques à découvrir.

Du côté des personnages, Aria est une héroïne attachante que j’ai bien aimé suivre. Ainsi que la figure d’Ondine et l’importance dans qu’elle a sur cette planète où les eaux sont plus importantes que les surfaces terrestres. Les personnages secondaires sont mignons, notamment, le chat martien qui ne parle pas mais qui a tout de même son importance dans l’histoire. Je suis curieuse d’en savoir plus sur lui.

En somme, ce premier tome a été une lecture sympathique que j’ai bien aimée. L’objet livre est beau ainsi que ses graphismes. J’aurais aimé néamoins qu’il y ait plus de rebondissements et que l’histoire soit un peu plus développée.

Djihane S.

2 réflexions sur “Aria: The Masterpiece, tome 1

  1. Je crains que tu ne sois déçue si tu veux une histoire plus approfondie, en tout cas avec le tome 2 qui repose peu ou proue sur le même concept qu’ici, c’est-à-dire du tranche de vie avec une évolution très très lente des personnages ^^! Moi perso, j’aime beaucoup, mais je peux comprendre que ça ne suffise pas…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s