His dark materials, saison 1 (À la croisée des mondes)

Synopsis 

Courageuse et futée, Lyra se retrouve embarquée dans une folle aventure dans les contrées du Nord, à la recherche de son meilleur ami disparu. Pourquoi cette jeune fille orpheline, élevée dans l’atmosphère austère et confinée du prestigieux Jordan College, fait-elle l’objet de tant d’attentions ? Serait-elle investie d’une mystérieuse mission ? Sur les traces de ravisseurs d’enfants aux motivations obscures, Lyra va faire d’étonnantes rencontres et surmonter de multiples dangers…

Bande annonce

Avis

His darl materials est l’adaptation de la saga À la croisée des mondes de Philip Pullman. La saison 1 reprend les événements du tome 1 ainsi que quelques éléments du tome 2, notamment ceux liés au personnage de Will. Je n’ai lu que le tome 1 de cette série et je l’avais adoré!

J’ai beaucoup aimé la saison 1 de His dark materials. L’histoire était fidèle au livre et cela m’enchantait de voir la mise en scène de l’univers fascinant de Philip Pullman. La magie a opéré dès le premier épisode. J’avais beau savoir ce qui allait se passer, je passais tout de même un excellent moment.

Les acteurs ont bien été choisis. Daphne Keen était adorable en Lyra. Elle l’incarnait à la perfection et on retrouvait son côté espiègle et un poil casse-cou. Une petite fille très attachante dont la curiosité va mener à vivre des aventures extraordinaires. James MacAvoy en Lord Astriel, on ne pouvait pas choisir meilleur acteur. En somme, une belle brochette d’acteurs peuple cette première saison et je les ai tous trouvés excellents dans leurs rôles.

Cette première saison prend son temps pour démarrer mais j’ai pris plaisir à redécouvrir l’univers de Philip Pullman. Un spectateur qui n’aurait pas lu le livre, pourrait trouver que c’est long et que les éléments magiques ne sont pas si présents. Le fan de la saga appréciera sûrement cette adaptation meilleure que le film qui n’a jamais eu de suite. Seule différence entre le film et le livre réside dans le fait que cette adaptation ne développe pas les réflexion sur la religion que l’on retrouve dans le texte de Pullman, ce qui rend la série plutôt grand public.

Une très bonne première saison que j’ai beaucoup aimée. L’univers du romans de Philip Pullman est respecté et les effets spéciaux sont beaux et bien faits. L’histoire est entraînante et les personnages incarnés par des acteurs qui les jouent parfaitement. Une belle aventure dont j’ai hâte de voir la suite.

Djihane S.

7 réflexions sur “His dark materials, saison 1 (À la croisée des mondes)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s