Kilomètre zéro : Le chemin du bonheur

Titre: Kilomètre zéro
Auteure: Maud Ankaoua
Éditeur: J’ai lu
Parution : 02/10/2020
Catégorie:
roman, développement personnel 
Nombre de pages: 
383

Résumé

Et vous, jusqu’où irez-vous pour sauver une amie ? Maëlle, 35 ans, est directrice financière d’une start-up en pleine expansion. Ses passions: le travail, le luxe, et sa salle de sport. Une vie bien rodée jusqu’à ce que sa meilleure amie, atteinte d’un cancer, lui demande de récupérer une méthode ancestrale capable de la guérir. Commence alors un voyage inattendu au cœur des Annapurnas, guidé par un sage à la philosophie bouleversante. Un savant mélange de quintessence et de sagesse orientales appliqué au monde occidental. Pas après pas, l’auteure nous montre le chemin du courage, de l’équilibre et du bonheur profond.

Avis

Maëlle est une accro au travail dont c’est la priorité dans la vie. Elle entreprendra un voyage qui va changer sa vision du monde et du bonheur suite à une demande assez surréaliste de sa meilleure amie.

Je suis passée complètement à côté de ce titre. Je n’ai pas du tout été séduite par ce roman qui nous relate une histoire dont le but est de faire passer une théorie sur le bonheur, entre autres, sur fond de développement personnel. Je suis d’habitude très bon public pour ce genre de texte mais je n’ai pas pu accrocher à celui-ci. D’abord à cause de l’héroïne à laquelle je n’ai pas pu m’attacher. Je l’ai trouvée assez antipathique à prendre les autres de haut. J’avais l’impression que sa vie était plus importante et plus valorisante à ses yeux que celle des habitants du Népal. Elle était plein de préjugés sur ce pays. Certes, elle va évoluer mais j’ai trouvé cette évolution un peu surréaliste et pas très crédible étant donné le genre de protagoniste que je vous décris ici.

Je suis allée jusqu’au bout du roman même si j’ai voulu l’abandonner à maintes reprises. Cela dit, ma lecture a été rapide car j’ai survolé certains passages que j’ai trouvés répétitifs et encore une fois, pas plausibles. Le tout était un peu trop « gros » pour que je puisse y adhérer. Je n’ai pas trouvé qu’il y avait un bon équilibre entre la fiction et la part théorique. En ce sens, la plume de l’auteure était assez lourde: à côté du voyage que Maëlle va entreprendre, nous avons droit à de longues tirades qui mêlent science et développement personnel. On peut toutefois noter quelques belles paroles de sagesse orientale même si elles ne s’emboîtent pas bien au tout.

Je n’ai donc pas été séduite par ce roman qui n’a pas su me faire adhérer au concept qu’il développe. Une héroïne antipathique et un récit pas assez crédible pour moi. Ce texte a néamoins séduit quelques lecteurs, ceci n’étant que mon expérience personnelle de lecture.

Djihane S.

8 réflexions sur “Kilomètre zéro : Le chemin du bonheur

  1. Coucou
    Rien que le résumé n’est pas “réaliste”.
    Aller chercher un remède , il aurait mieux valu retrouver une personne par exemple.
    Bien que j’adore les livres et roman de développement personnel, il ne m’a jamais intéressé.
    Merci pour ton avis
    Bisous
    Maryline

    J'aime

  2. Le résumé donne vraiment envie mais ton avis beaucoup moins aha. Dans le même genre on m’a offert il y a pas longtemps « Je te promets la liberté » de Laurent Gounelle une histoire sous fond de développement personnel que j’ai beaucoup aimé !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s