Show me love (one-shot)

Je remercie les éditions Akata pour cette lecture.

Titre: Show me love
Auteur:
Ami Fushimi
Traducteur: Alexandre Goy
Éditeur: Akata
Nombre de pages: 
Catégorie:
Josei
Parution :
28/05/2020

Résumé

Nami vient d’emménager avec sa mère dans un nouvel appartement. Abandonnée par son père, l’adolescente désabusée est en rupture avec les autres. Mais elle découvrira avec stupeur qu’un de ses professeurs habite désormais dans le même immeuble qu’elle. Ce dernier, divorcé, vit séparé de son ex-femme et de son fils, Kenta. Très vite, la collégienne se prend d’affection pour le petit garçon…

Avis

Nami est une jeune collégienne qu vit avec sa mère dans leur nouvel appartement, après l’abandon de son père. Elle vit assez isolée des autres, et ne peut pas se permettre d’aller profiter de loisirs avec ses camarades à cause de sa pauvreté. Son quotidien est chamboulée lorsque son professeur, divorcé et vivant seul, emménage dans son immeuble. Elle fera la rencontre de son petit garçon Kenta qui lui rend visite, un bout de chou qui va la toucher en plein cœur…

J’ai eu un beau coup de cœur pour ce titre qui m’a ébranlée. L’histoire de Show me love m’a touchée en plein cœur car elle m’a rappelé quelques souvenirs douloureux, je ne pouvais donc que m’identifier aux personnages. Le manga traite d’un sujet fort: l’abandon ou plus particulièrement l’abandon du père. Ami Fushimi  nous parle avec beaucoup de justesse de l’importance des parents dans la vie de leurs enfants, ils sont le pilier qui cimente leur identité. Si cet édifice s’ébranle, c’est l’enfant qui est détruit au passage. Un titre plein de sensibilité et d’émotion fortes qui met en scène des tranches de vie de trois personnages abîmés. 

Un autre point fort de ce one-shot, ses personnages. Nami est une héroïne qui a ouvert les yeux, trop tôt, sur le monde. Elle a perdu son innocence d’enfant lorsque son père a déserté le foyer familial les laissant, elle et sa mère, peinant à joindre les deux bouts. C’est une jeune fille très courageuse car au lieu de s’effondrer elle a choisi de rester debout. Elle reste malgré tout une enfant et elle a besoin d’amour, même si elle ne veut pas se l’avouer. Sa rencontre avec le petit Kenta est tellement émouvante, car elle se voit à travers lui et elle a envie de le protéger. Elle, personne ne l’a protégée. Nagakawa qui peut paraître détestable est lui aussi un être meurtri qui a autant besoin d’amour que Nami et Kenta. Un trio pour lequel j’ai eu un coup de cœur, l’héroïne m’a même rappelé l’adolescente que j’étais.

Show me love est un manga qui m’a fait pleurer à chaudes larmes. Un titre fort qui à travers un coup de crayon tout simple, nous embraque dans le quotidien de trois âmes perdues et abîmées qui ont tant besoin d’amour. Un manga tranche de vie plein de sensibilité, d’émotion et de justesse. Ami Fushimi nous livre une histoire émouvante qui vous brisera le cœur autant qu’elle le remplira de bonheur. Un beau coup de cœur. À découvrir d’urgence.

Djihane S.

5 réflexions sur “Show me love (one-shot)

  1. Très jolie chronique ! Je comptais déjà prendre le titre parce que je fais confiance à Akata pour ses oneshots et puis cette couverture, quoi, mais là tu achèves de me convaincre. Je pense que je le lirai rapidement ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan lectures mai 2020 | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s