5 minutes forward, tomes 1 et 2

Merci aux éditions Kana pour cette lecture.

Titre: 5 minutes forward tomes 1 et 2
Auteure: Hiroshi Fukuda
Traducteur: Frédéric Malet
Éditeur: Kana
Nombre de pages: 192
Catégorie: 
Shôjo
Parution : 05/06/2020

Résumé

Yamato est un lycéen qui mène une vie ordinaire. Un jour, un mystérieux voyant lui confie un étrange bracelet qui permet d’aller dans le futur puis de revenir dans le présent. Cependant, il ne peut être utilisé qu’une fois et on ne peut pas savoir à quel moment du futur on atterrira.
Yamato se retrouve alors projeté dans un avenir ou des statues de bouddhas sanguinaires sont en train de massacrer les humains. Le monde a complètement changé !
Alors qu’il s’apprête à retourner dans le présent, il se rend compte que ce « futur » doit se produire seulement 5 minutes après le moment où il est parti !

Avis

La couverture ne paye pas de mine mais je me suis pourtant arrêté sur ce titre grâce à son résumé. Je suis fan des voyages dans le temps et je saute sur chaque nouveauté parlant de ce sujet. Je suis moins fan des shonen purs et durs depuis quelques années mais ce manga est classé dans la catégorie Dark chez Kana donc à priori il devrait me convenir et il m’a convaincu!

L’histoire ne perd pas de temps à démarrer, dès le premier chapitre, Yamato se rend dans le futur. Certes, que 5 minutes dans le futur, mais c’est ce petit détail qui rend l’intrigue si spéciale. Comment sauver le monde alors qu’on ne peut revenir que 5 minutes dans le passé ? Yamato est obligé de vivre dans ce futur pour comprendre comment sauver son passé. Dans le genre voyage dans le temps, je trouve ce concept innovant. Je n’avais encore jamais vu d’auteur oser utiliser le voyage temporel pour seulement 5 minutes et une seule fois. Le moins que l’on puisse dire c’est que ça marche.

Ce futur apocalyptique se traduit par l’attaque de Bouddhas sanguinaires qui tuent chaque humain qu’ils croisent. Je me suis demandé si on n’était pas projeté dans l’univers de Gantz pendant quelques secondes. J’ai adoré Gantz, c’est donc un compliment.

Si dans le tome 1 les héros se concentrent sur leur survie, le tome 2 change un peu la donne et la résistance se met en marche en intégrant le côté  shonen au manga. Un nouveau personnage apparaît et donne des « compétences » aux héros pour pouvoir combattre la menace. Encore une fois j’ai trouvé cela astucieux. Pas forcément l’idée générale des armes pouvant détruire les Boudha, mais comment elles sont amenées. Je trouve ça tout simplement génial, l’auteur réutilise son concept de base et s’ouvre des portes pour la suite de son récit.

Quant aux dessins, si les couvertures ne sont pas vraiment à mon goût, le style de l’auteur est intéressant et nous avons droit à des doubles pages sublimes. J’ai comme l’impression que le point fort du mangaka ce sont les décors. C’est peut être pour cette raison que sur les couvertures les personnages sont en petit. Ou alors c’est juste pour mettre en avant le fait que le monde soit dévasté.

Un très bon début pour cette nouvelle série qui me donne envie de continuer ma lecture. Une petit série en 7 tomes qui ravira les amateurs de shonen et de voyage dans le temps. J’ai adoré.

Fabien S.

 

4 réflexions sur “5 minutes forward, tomes 1 et 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s