Les rêves de nos mères

Je tiens à remercier les éditions Charleston pour cette lecture.

Titre: Les rêves de nos mères
Auteur: Carine Pitocchi
Éditeur: Charleston 
Nombre de pages: 
Catégorie: 
roman historique
Parution: 10/06/2020

Résumé

1912-1914. Une riche veuve, comtesse du prestigieux domaine de Longfield Park. Un chef de la pègre londonienne. Une frêle jeune fille qui tente de survivre à la violence de son mari. Une lady éprise de liberté et bien décidée à faire progresser la cause suffragiste. Des personnages qui n’étaient pas destinés à se rencontrer vont se croiser à la faveur des événements, de ce bouillonnant début de XXe siècle. Des destins qui se croisent, s’entremêlent, ballottés au gré des bouleversements de la grande histoire.

Avis

Dans les rêves de nos mères nous faisons la connaissance de plusieurs personnages: Julia, une riche aristocrate qui se retrouve veuve et qui apprend qu’elle porte l’enfant qu’elle a tant désiré avec son défunt mari. Will et Edna du côté des quartiers pauvres de Londres et bien d’autres encore.

J’avoue que d’habitude, je ne suis pas fan quand on suit plusieurs destins en même temps mais ici Carine Pitocchi a réussi le pari de me faire aimer tous les protagonistes qui peuplent son roman. De plus, elle mène son intrigue d’une main de maître pour entremêler ces destins à sa guise. J’ai été happée par l’histoire qu’elle nous racontait, du début jusqu’à la fin. J’ai même eu envie de plus. Je n’avais pas envie de quitter cet univers. Bonne nouvelle, il va y avoir une suite que j’attendrai avec impatience. On rencontre donc pas mal de personnages tout au long du récit mais ceux qui m’ont le plus marquée sont: la courageuse Edna. Le très charismatique Will qui fera battre le cœur de plus d’une. Julia prisonnière des convenances de son rang que l’on a envie de voir s’envoler.

J’ai donc adoré cette lecture. Au début du roman, on se demande quel est le lien entre tous ces protagonistes. Petit à petit les choses se précisent et je n’avais qu’une hâte que tout ce beau monde se croise enfin. L’auteure exploite le contexte historique des années 1912-1914 et aborde ainsi pas mal de thèmes intéressants. Celui qui m’a le plus émue est celui en rapport avec le statut des femmes au sein de la société. Edna était mariée à un homme qui la battait et elle n’avait aucune échappatoire hormis la mort comme tant d’autres femmes. Malheureusement ce sujet est toujours d’actualité.

Un excellent roman historique addictif qui m’a tenue en haleine du début jusqu’à la fin. Des destins qui s’entremêlent au cœur de changements sociaux radicaux et des personnages inoubliables.

Djihane S.

4 réflexions sur “Les rêves de nos mères

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s