Black riders, tome 3 : Tinkerbell

Je tiens à remercier Hugo & cie pour cette lecture.

Titre: Black riders, tome 3
Auteure: 
C. J. Ronnie
Éditeur: Hugo new romance poche
Nombre de pages: 810
Catégorie: 
Romance contemporaine 
Parution: 25/06/2020

Résumé

Elle a tout perdu. Il va tout quitter. Et si l’un se sacrifiait pour l’autre ? Les Black Riders ont combattu les Hell’s Eagles et ont réussi à éviter la destruction de leur club. Maintenant que Pop’s a cédé les rênes à Jace, il est temps de montrer à tous que les motards de L. A. sont plus féroces que jamais. Le nouveau Prés’ propose à Splinter, le solitaire du groupe, de monter un chapitre à Austin. C’est le moment pour l’ancien Marines de faire le point sur sa vie au sein du club : nomade ou sédentaire ? Un choix qu’il lui semblait avoir déjà fait, mais c’était sans compter la demande de Pop’s de veiller sur June. L’ancienne camarade de Hayley et Beverly a quitté Los Angeles depuis quelques mois : elle a du mal à se remettre de la mort de Danny, décédé lors de la rixe avec les Eagles. Ce n’est cependant pas sa seule source d’inquiétude, puisqu’elle a la sensation qu’une ombre rôde dans ses pas. Avec Splinter en babysitter, la colocation s’annonce électrique. Pourtant, ces deux âmes que tout oppose ont peut-être plus en commun qu’ils ne le pensent.

Avis

Avis tome 1 et tome 2

Black riders est une série qui se déroule dans l’univers des bikers. Chaque tome met en scène un nouveau couple. C’est au tour de June et de Splinter de se dévoiler à nous. Après le drame qu’elle a vécue à Los Angles, June quitte tout pour revenir à Austin où elle fait des études de théâtre. Toujours en contact avec Pops, ce dernier n’hésite pas une seconde à envoyer un protecteur quand la jeune femme se sent épiée. Ce sauveur imposé est Splinter, chargé d’ouvrir un nouveau chapitre à Austin et de veiller sur elle. Chacun d’eux à des fantômes à combattre, arriveront-ils à s’entendre ?

J’ai beaucoup aimé cette suite des Black riders même si j’avoue avoir trouvé les 810 pages très longues à lire. Il ne faut pas s’attendre à ce que la romance soit mise en avant. C. J. Ronnie développe toute une histoire autour de June et de Splinter. Chacun de leur côté a un passé à gérer et un présent à construire. On sait déjà que June essaye de faire son deuil de Danny et ne semble pas pouvoir aller de l’avant. La jeune femme insouciante que l’on connait va s’avérer être beaucoup plus complexe. Splinter quand à lui est très mystérieux, on ne connait que tardivement dans le roman le lourd fardeau qu’il porte. Ainsi, l’auteure nourrit le suspense: entre le mystérieux harceleur de June, son passé et les affaires du club que le biker doit gérer et la romance naissante, j’avais envie de connaitre le fin mot de l’histoire.

J’avais donc envie d’aller jusqu’au bout de cette lecture. J’ai apprécié le fait de me plonger dans la vie de Splinter et j’avais très envie de connaitre ses secrets. J’ai trouvé que c’était un personnage complexe, charismatique et surtout mystérieux. Le duo qu’il formait avec June était drôle et sexy. Ces deux-là ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir s’apprécier. Leur relation passe de la haine à l’amour progressivement et assez lentement. J’ai par contre, moins apprécié la partie qui concernait les études de June et son projet universitaire. J’avais plus envie de voir progresser l’intrigue autour du club et le passé de Splinter.

Un troisième tome long à lire mais que j’ai beaucoup aimé découvrir. Le duo June et Splinter fonctionne à merveille. C. J. Ronnie nous embarque dans un univers sombre et plein de suspense.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s