Les menteurs de Mariposa

Je tiens à remercier les Page turners pour cette lecture.

Titre: Les menteurs de Mariposa
Auteur: Jennifer Mathieu
Traductrice: Anath Riveline
Éditeur: Milan/ Page turners
Nombre de pages: 352
Catégorie: 
young adult
Parution : 29/08/2020

Résumé

ÉTÉ 1986. Île de Mariposa, Texas. Chaque été, Elena Finney fait du baby-sitting pour la famille Callahan. C’est le seul moyen pour elle d’échapper quelques heures à sa mère, possessive, manipulatrice et incontrôlable. C’est le seul moyen pour elle de voir son petit ami en cachette. Joaquin Finney a, lui aussi, un secret : il prévoit de quitter l’île pour rejoindre un père inconnu qui, d’après Mamita, vivrait en Californie. Ce plan, il n’en a parlé à personne, excepté à sa soeur. Mais si Elena craque et avoue tout à Mamita… que se passera-t-il ?

Avis

J’avais tellement adoré Moxie de Jennifer Mathieu que je n’ai même pas lu la quatrième de couverture des menteurs de Mariposa avant de l’avoir entre les mains. Il relate l’histoire d’Elena, une adolescente habituée à mentir à sa mère surproductrice pour pouvoir avoir un soupçon de liberté. Elle vit donc avec elle et son frère Joaquin sur l’Île de Mariposa, au Texas, dans les années 1986. On découvre aussi des fragments du passé de la maman.

Je crois que je suis passée à côté de cette lecture. Au début du roman, j’étais contente de retrouver la jolie plume de l’auteure mais j’ai vite déchanté car il ne se passait pas grande chose. Je me suis vite ennuyée en suivant le quotidien d’Elena et de son frère. On découvre certes, à la fin, le secret que leur mère leur a caché toute leur vie mais il n’était pas assez fort pour sauver ma lecture. En réalité, je n’ai pas trop compris le but de toute cette histoire. Peut être que j’avais trop d’attentes après avoir autant aimé le précédent roman de Jennifer Mathieu, j’ai donc trouvé l’intrigue des menteurs de Mariposa assez faible.

Du côté des personnages, je n’ai pas réussi à m’y attacher car leur quotidien simple, ponctué de quelques mensonges d’adolescents ne nous renseignait pas vraiment sur leur personnalité. Une distance s’est donc instaurée dès le début avec eux et je me demandais qui ils étaient jusqu’au bout de ma lecture.

Je n’ai donc pas été séduite par le nouveau roman de Jennifer Mathieu qui manquait de profondeur et d’une intrigue plus développée. Je n’ai pas compris la finalité de ce roman hormis le fait que le mensonge c’est mal et qu’il peut être la cause de l’incommunicabilité dans une famille.

Djihane S.

2 réflexions sur “Les menteurs de Mariposa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s