Un peu malgré eux

Je tiens à remercier les Editions Hachette pour cette lecture.

Titre: Un peu malgré eux
Auteures: Becky Albertalli et Aisha Saeed
Traductrice:
Mathilde Tamae-Bouhon
Éditeur: Hachette romans
Collection: Young adult
Nombre de pages: 432
Parution : 26/08/2020

Résumé

D’un côté : Jamie Goldberg, dix-sept ans, une maladresse maladive. Il s’est retrouvé embarqué dans la campagne d’un candidat aux élections locales. De l’autre : Maya Rehman, dix-sept ans, un caractère bien affirmé. Ses vacances en famille ont été annulées, mais sa meilleure amie est trop occupée pour traîner avec elle. Ensemble, et surtout malgré eux, ils sont recrutés pour faire du porte-à-porte. Ça n’a rien de très sexy, mais ce n’est pas la pire activité au monde non plus, Surtout que peu à peu les rebondissements de la campagne électorale les rapprochent…

Avis

J’ai voulu lire Un peu malgré eux parce que l’une des auteures était Becky Albertalli. Elle a notamment écrit Love Simon, Leah à contretemps,  que j’avais adorés. Ce nouveau roman écrit à quatre mains relate l’histoire de Jamie et de Maya qui appartiennent à deux ethnies différentes et qui vont se retrouver embarquer dans une campagne électorale qui va les rapprocher. Maya est de confession musulmane et Jamie, de confession juive.

Je salue le fait de parler de diversité culturelle et de diversité religieuse dans le monde des young adult. D’autant plus que les thématiques abordées ne pouvaient que m’intéresser et pourtant, je suis passée complétement à côté de cette lecture. Je n’ai pas été séduite par ce titre et j’ai eu du mal avec la plume des auteures, dès le début de ma lecture. Il y avait beaucoup de dialogues, un peu trop d’informations d’un coup. Ajoutons à cela les questions politiques qui éclipsent tout le reste: les élections électorales et tout ce qui concerne le climat politique sud-américain m’avait ennuyée plus qu’autre chose.

Ce qui m’amène au fait que tout le roman était long et lent. J’avoue avoir sauté des passages pour aller jusqu’au bout de ma lecture et en espérant que les derniers chapitres soient meilleurs mais cela n’a pas été possible! Je regrette sincèrement ne pas avoir pu accrocher à cette lecture qui avait tout me plaire. Je n’ai même pas pu m’attacher aux héros, même si j’ai trouvé Maya courageuse de vouloir se battre pour ses idées.

En bref, je n’ai pas été séduite par Un peu malgré eux que j’ai lent et long à lire. Je n’ai pu accrocher ni à l’histoire ni aux personnages et ce, malgré les thématiques abordées qui méritent d’être mises en avant: racisme, diversité religieuse, etc. Je pense que le politique prend trop le pas sur le reste. 

Djihane S.

Une réflexion sur “Un peu malgré eux

  1. Pingback: Bilan lectures octobre 2020 | Les instants volés à la vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s