Frangine

Je tiens à remercier les éditions J’ai lu cette lecture.

Titre: Frangine
Auteure:
Marion Brunet
Éditeur: J’ai lu
Parution : 16/09/2020
Catégorie: 
Roman contemporain
Nombre de pages: 
256

Résumé

Pour Joachim, la terminale s’annonce plutôt bien : entre ses amis, sa copine et le basket, il mène une vie ordinaire d’ado ordinaire… A ceci près que sa petite soeur Pauline et lui sont nés par procréation médicalement assistée : ils ont deux mères qu’ils adorent, ça n’a jamais posé de problème à personne, et il n’y a pas de raison que cela change. Sauf que tout change, justement, quand Pauline entre au lycée et se frotte à une réalité autrement plus dure ― la tolérance, manifestement, ça ne coule pas dans toutes les veines. Alors que sa soeur se mure dans le silence, le ton monte à la maison et Joachim se met en tête de tout faire pour empêcher son ciel sans nuages de virer à l’orage… Dans ce premier roman lumineux sur l’homoparentalité, Marion Brunet défie l’intolérance avec force et tendresse.

Avis

Un roman qui m’a beaucoup émue et qui m’a fait aussi ressentir de la colère contre l’intolérance. La tolérance est une chose que l’on devait enseigner à nos enfants dès leur jeune âge. Le héros de ce roman, Joachim, va voir sa sœur dépérir sous ses yeux parce qu’elle se fait harceler au lycée. Pourquoi ? Parce que les élèves de sa classe ont appris que ses parents étaient deux femmes. On va apprendre à connaître la petite famille et les préjugés, méchancetés qu’elle doit subir au quotidien.

Un texte poignant que J’ai beaucoup aimé: J’ai trouvé intéressant le fait de lire l’histoire avec les mots d’un adolescent. Ce qui les rend percutants car on ne comprend pas forcément tous les travers de notre société à cet âge. C’est avec une plume en toute simplicité que Marion Brunet nous livre un récit plein d’émotions, je me suis volontiers laissée embarquer dans le quotidien de Joachim et de sa famille.

Joachim est personnage tellement attachant et attendrissant. Il a réussi à s’endurcir et à vivre avec les moqueries qu’il peut recevoir sur ses mères. Ce qui n’est pas le cas de Pauline je me suis également attachée à elle et j’avais le cœur en miette de la voir si triste. La relation entre ces deux-là est tellement belle et sincère. Même si parfois il est difficile de se comprendre, notre héros ne cesse de s’inquiéter pour sa soeur. J’ai aimé les mères de ces deux-là que l’on apprend à connaitre aussi.

Frangine a été une très bonne découverte qui a su m’émouvoir. L’homoparentalité a été traitée avec réalisme et j’ai apprécié le fait que Marion Brunet la traite en nous livrant la manière dont elle impacte les 4 membres de la petite famille. Des personnages vrais, une plume fluide et une histoire touchante qui pointe du doigt l’intolérance. J’ai beaucoup aimé.

Djihane S.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s