Le livre des anciens, tome 1 : Sœur écarlate

Je tiens à remercier les éditions Bragelonne pour cette lecture.

Titre: Le livre des anciens, tome 1 : Sœur écarlate
Auteur: Mark Lawrence
Éditeur: Bragelonne (Poche)
Traducteur:
Claire Kreutzberger
Parution : 
16/09/2020
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages: 
696

Résumé

Au couvent de la Mansuétude, on forme des jeunes filles à devenir des tueuses. Dans les veines de certaines d’entre elles coule le sang ancien, révélant des talents qui ne se manifestent plus que rarement depuis le jour où les Anciens ont accosté sur le rivage d’Abeth.Mais les maîtresses de la lame furtive ne mesurent pas tout à fait ce dont elles ont hérité à l’arrivée de Nona, une enfant de huit ans qui a déjà du sang sur les mains ; accusée de meurtre, la fillette s’est rendue coupable d’un acte plus odieux encore.Ayant échappé à la potence, elle est recherchée par de puissants ennemis aux mystérieux desseins. Au cours du long apprentissage de la voie de la lame et du poing, elle sera rattrapée par les secrets d’un passé hanté par la violence. Et tandis qu’un soleil mourant se lève sur un Empire en décrépitude, Nona devra affronter ses démons et devenir une redoutable guerrière si elle entend rester en vie…

Avis

Nona a 9 ans quand elle est recrutée par un couvent qui entraine les jeunes filles pour devenir des guerrières. Ce premier tome retrace sa longue évolution dans cette école « de magie » pour découvrir sa spécialité. La jeune fille est recherchée par un homme puissant qu’elle a failli tuer.

Mon avis sera plutôt mitigé sur cette lecture. Un roman qui m’a attirée car c’est de la fantasy qui met en avant des personnages féminins, des guerrières. Le récit commence enfin à bouger après une première partie très introductive: un peu plus de la moitié mais ça s’essouffle aussitôt. Ma lecture a été ponctuée par des passages d’action intéressants et de longs chapitres où on assiste à l’apprentissages de l’héroïne Nona dans le couvent de la mansuétude. Ces passages m’ont ennuyée et j’étais souvent perdue devant un florilège de nouveaux concepts à retenir, au bout d’un moment, j’ai fini par m’y noyer.

Ce qui m’a déconcertée, c’est que l’univers avait vraiment du potentiel mais le tout était monotone. J’avais l’impression qu’il n’y avait pas une véritable intrigue ou une trame qui reliait le tout. Tout le roman se déroule dans le couvent hormis quelques rares exceptions. J’ai trouvé également que de nombreux éléments liés aux caractéristiques des ancêtres des guerrières n’étaient pas assez expliquées. Cette sensation de ne pas adhérer à l’histoire, ne m’a pas quittée et ne m’as pas permis de m’attacher à Nona ou aux autres personnages.

En somme, j’ai trouvé ce premier tome trop introductif. Il y a bien quelques passages d’action qui m’ont plu mais dans l’ensemble c’était très long et lent. L’intérêt que l’on a pour l’univers s’essouffle à cause d’une histoire monotone et d’un monde qui n’est pas assez expliqué. La fin était assez dynamique, je lirai donc le second tome, en espérant plus accrocher.

Djihane S.

4 réflexions sur “Le livre des anciens, tome 1 : Sœur écarlate

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s