Sœurs de sang, tome 2 : Feu sacré

Je tiens à remercier les éditions Lumen pour cette lecture.

Titre: Sœurs de sang, tome 2: Feu sacré
Auteure: Nicki Pau Preto 
Éditeur: 
Lumen Editions
Traductrices: 
Julie Lafon et Céline Morzelle 
Parution :
08/10/2020
Catégorie: 
Fantasy
Nombre de pages: 758

Résumé

Elles étaient tels le jour et la nuit, et pourtant elles n’étaient rien l’une sans l’autre… On ne choisit pas toujours son destin. Mon cœur me souffle que là où ma main a tremblé, la tienne sera ferme. Là où j’ai échoué, tu triompheras.
Au lendemain de sa première bataille contre les forces impériales, Véronyka voit enfin son rêve s’accomplir : une place d’Apprentie lui est offerte au sein de l’ordre très masculin des Dresseurs de phénix. Mais, bien loin de se satisfaire de son nouveau statut, elle ronge son frein face à la passivité du commandant, Cassian, qui refuse d’engager ses troupes dans une guerre ouverte. Or, pour la jeune fille et son ami Tristan, passé chef de patrouille, rien de pire que cette attente pesante. De son côté, l’empire, que Sev a réintégré en qualité d’agent infiltré, multiplie les provocations pour attirer les rebelles aux oiseaux de feu hors de leur patrie, Pyra. Le comble ? Il se raconte que des Dresseurs de phénix auraient rejoint les armées impériales… Se pourrait-il que ce soit l’œuvre de Val ? Car, prête à tout pour faire perdurer l’héritage des reines Pyromaque d’antan, celle que Véronyka considérait autrefois comme sa sœur ne semble pas avoir dit son dernier mot. Réincarnation, secrets oubliés, rivalités familiales et souffle de l’aventure… Sur fond de guerre imminente au sein de l’empire, de quel côté penchera l’équilibre des forces ?

Avis

J’avais hâte de lire ce second tome même si ses 758 pages m’ont un peu fait peur au début. Au fil de ma lecture, j’avoue que cette peur était finalement justifiée car il y avait pas mal de longueurs dans cette suite, notamment dans la première partie. Je ne peux pas nier le fait que l’univers de Nicki Pau Preto  est très riche et c’est un plaisir d’en savoir plus, cela dit, la somme d’informations que l’on a dans le récit alourdissent le tout et le rythme s’en trouve ralenti. Je m’attendais à ce que ça bouge plus mais il faudra attendre de nombreux chapitres avant que le rythme ne s’accélère ou qu’il se passe des événements pour faire avancer l’intrigue. Le fait de suivre plusieurs personnages en même temps contribue aussi à nous installer dans une attente d’action.

Véronyka sort du lot et une révélation viendra la chambouler et renforcer sa rancœur pour sa soeur. Son lien se renforcera avec son phénix. J’ai apprécié les voir évoluer ensemble et auprès de Tristan. De nature très méfiante, elle devra apprendre à lâcher prise et à faire confiance aux autres. Malgré les longueurs et mon avancement fastidieux dans ma lecture, la dernière partie du roman nous réserve pas mal de surprises, de révélations, de rebondissements et d’action. C’est ce qui a sauvé ma lecture et m’a donné envie de lire le troisième tome de la trilogie. J’ai ainsi pu apprécier comment chaque protagoniste méchant ou gentil évoluait dans cette guerre que l’on vit sur tous les fronts. Ce qui ne manque pas d’intérêt.

Ce second tome a été une très longue lecture à cause d’une bonne partie où Nicki Pau Preto développe son univers complexe et très riche mais j’aurais plutôt voulu aller directement à l’essentiel ou du moins ne pas s’attarder sur certains éléments. En somme, j’ai beaucoup aimé la dernière partie du récit qui laisse enfin l’intrigue prendre son envole.

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s