Dear Evan Hansen

Je tiens à remercier les Page turners pour cette lecture.

Titre: Dear Evan Hansen
Auteurs: Val Emmich, Steven Levenson, Benj Pasek et Justin Paul
Traductrice: 
Éditeur: Milan/ Page turners
Nombre de pages: 423
Catégorie: 
young adult
Parution : 03/03/2021

Résumé

Le lycée, de base, c’est l’angoisse. Et pour quelqu’un comme Evan, qui souffre d’anxiété sociale, c’est même carrément l’enfer. Sur les conseils de son psy, il s’écrit des lettres à lui-même. Mais lorsque Connor, la brute du lycée, lui en vole une, la vie d’Evan bascule. Car, quelques heures plus tard, Connor est retrouvé mort, avec la lettre sur lui. Dès lors, tout le monde est persuadé qu’ils étaient meilleurs amis et Evan se retrouve au centre de l’attention du lycée… et de Zoé, la soeur de Connor, qu’il aime en secret. Pour la première fois, Evan se sent compris, apprécié, il se sent exister. Tout ce qu’il a à faire, c’est maintenir l’illusion.

Avis

Evan est un adolescent très solitaire qui souffre d’anxiété sociale. Son psy lui impose de s’écrire des lettres à lui-même en guise de thérapie. Connor, un autre marginal de son lycée tombe sur l’une de ses lettres et disparait. Peu de temps après, on apprend qu’il s’est suicidé. La famille de l’ado voudra de rapprocher d’Evan car elle pense qu’il était son meilleur ami à cause de la missive qu’ils ont trouvé sur lui. Evan existe enfin aux yeux des autres et au lieu de démentir, il va s’enliser dans une toile d’araignée de mensonges qui, néamoins, seront salvateurs pour beaucoup de personnes.

J’ai beaucoup aimé cette lecture car j’ai été touchée par la détresse d’Evan. Je n’ai pas été choquée par son mensonge, au contraire. Au départ, il ne voulait juste pas faire de peine à la famille de Connor et il s’est rendu compte qu’inventer cette amitié fictive entre lui et leur fils, les aidaient à faire leur deuil. On se rend compte que grâce à lui, ils essayent de comprendre le geste de leur enfant. Grâce à l’histoire de notre héros, c’est le mal-être de tous les adolescents qui est mis en avant. Ce qui démarre à cause de cette lettre va prendre de l’ampleur et toucher bien plus de monde que prévu.

Je ne sais pas si c’est dû au fait que le roman a été écrit par quatre auteures mais j’ai trouvé le style un peu lourd parfois. Il a aussi énormément d’éléments à assimiler, j’ai donc trouvé que quelquefois  ça partait un peu dans tous les sens. Cela ne m’a pas empêchée d’apprécier ma lecture et les personnages que l’on rencontre dans ce texte. Il avait un petit côté loufoque car Evan est souvent à l’ouest, ce qui le rend très attendrissant. Nous avons néamoins une volonté des auteurs d‘insister sur les maladies psychologiques chez les adolescents, leur détresse, ce qui les pousse au suicide. Ce dernier est au cœur de la réflexion car malheureusement, au-delà de la fiction, c’est une dure réalité.

Un texte touchant qui aborde le suicide avec émotion et une pointe d’humour pour alléger le tout. Evan est un héros attendrissant que l’on a envie d’aider et que l’on va voir évoluer et mener un dur combat contre lui-même et son anxiété sociale. J’ai beaucoup aimé cette jolie découverte.

Djihane S.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s