Cher Evan Hansen (film)

Synopsis (ne pas lire)

Evan Hansen est un lycéen de 17 ans qui souffre de trouble d’anxiété sociale. Son thérapeute lui conseille de s’écrire une lettre pour l’aider à renforcer sa confiance. Lorsqu’un de ses camarades de classe, Connor, se suicide, Evan se retrouve au centre de la tourmente. Dans une tentative malavisée de réconforter la famille en deuil, Evan prétend qu’il était meilleur ami avec Connor.

Bande annonce

Avis

La recommandation que je peux vous faire est d’aller voir le film sans regarder la bande annonce, si vous n’avez pas déjà lu le roman bien évidemment. L’histoire a été également adaptée en comédie musicale avec le même acteur qui joue Evan sur grand écran Ben Platt.

J’ai adoré cette adaptation, je pense même qu’elle rend le livre encore plus réaliste et émouvant. J’ai passé la séance à pleurer car l’histoire d’Evan et toutes les thématiques abordées m’ont touchée en plein cœur. Le film souligne très bien le fait que ce n’est pas parce que certaines maladies ne se voient pas qu’elles ne sont pas là ou qu’elles font moins mal. On parle ici des maladies mentales qui empoisonnent le quotidien et qui engendrent des souffrances, parfois tellement insupportables qu’elles mènent au suicide. Je trouve dommage que le film ne soit resté qu’une semaine à l’affiche dans ma ville car il mérite d’être vu. De nos jours, le mal-être psychologique, à différents degrés, est d’actualité et je pense que le film pourrait aider et/ou faire réfléchir plus d’un: Réfléchir ceux qui jugent sans comprendre et ceux qui sont en détresse sans oser le dire.

Que cela soit Evan, Connor ou d’autres personnages. Tous représentent ou se veulent, malgré eux, les portes paroles des maladies mentales/psychologiques. Ils soulignent l’importance d’en parler et de surtout d’être attentifs, vous connaissez peut être tous quelqu’un dans ce cas de figure. Le film nous pousse à ne plus fermer les yeux et encourage l’entraide et la bienveillance. Le mensonge d’Evan ne m’a pas choquée car je comprends la solitude qu’il ressent, c’est un héros profondément humain et touchant.

Seul bémol, les chansons du film étaient belles mais je trouve qu’elles n’étaient toutes nécessaires car elles cassaient la dynamique de l’histoire. Quand les acteurs se mettaient à chanter, dans certains scènes, ça enlevait de la profondeur au tout je trouve. Peut-être que cela a été voulu par les réalisateurs pour que le film ne soit pas trop triste. S’il ne fallait retenir qu’une seule chanson ça serait You will be found dont les paroles sont autant dures à écouter qu’inspirantes. Sans oublier la magnifique voix de son interprète Ben Platt. (Chanson reprise également par Sam Smith). Je préfère la version de Ben.

Malgré les sujets crève-cœurs abordés, le film se veut être une leçon de vie et on y retrouve tout de même de l’espoir. Un encouragement à tous ces anonymes qui souffrent seuls et pensent que leur mal ne mérite pas d’être entendu et soutenu. Je ne peux que vous encourager à le voir et à lire à le lire. J’ai adoré.

Djihane S.

22 commentaires

  1. C’est avant tout l’adaptation du spectacle musicale en film… Naturel d’avoir des chansons. Et en Musical les songs sont des continuités du dialogues et non une rupture (contrairement aux show français….)

    J’aime

      • Après comme je le répète plusieurs fois… le film est une adaptation de la pièce musicale. Le roman lui aussi est une adaptation de la pièce musicale… Donc imagine Grease sans chanson ? ou Westside Story sans chanson au cinéma =)

        J’aime

        • Écoutez, je comprends le fait que vous ayez envie de défendre ce film et votre point de vue. Pour ma part vois n’arrivez pas à me convaincre car, je le répète, cela reste mon ressenti personnel qui n’engage que moi. Libre à vous de défendre le côté musical du film et libre à moi aussi de ne pas l’avoir apprécié dans ce film en particulier, je ne désigne pas pour autant les autres. Tous les hauts se trouvent dans la nature.

          J’aime

          • En fait je ne le défends pas… C’est juste que selon moi ça reste logique qu’une œuvre sous un format comédie musicale lorsqu’elle est adaptée au cinéma conserve la musique comme support. C’est pour ça que je trouve étrange de sans cesse se référer au roman.

            C’est normal que dans un roman cela ne chante pas, car ce n’est pas adapté pour.

            J’aime

          • Mais après ton retour sur cela n’est pas unilatéral, un grand nombre de journalistes ont dit ne pas avoir compris l’intérêt de faire une adaptation de cette pièce, car cela ne colle pas à notre culture française. Trop américain. Ces rédactions auraient dû se tourner vers les rédacteurs qui gèrent la comédie musicale. Après dans les rédactions, il n’y en a pas tant que ça.

            J’aime

            • Moi je n’ai pas trouvé trop américain, c’est l’avis que j’ai entendu à diverses projections presse. Mais ces personnes n’étaient pas en adéquation avec le sujet… .55 ans passé, sans smartphone… Ils ne comprennent pas le harcèlement scolaire, la dépression chez les ados et donc dès qu’ils voient une série ou film américain disent ne pas les comprendre.

              Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s