Destin: la Saga Winx

Je tiens à remercier les Editions Hachette pour cette lecture.

Titre: Destin: la Saga Winx
Auteure: Ava Corrigan
Traducteurs: Axelle Demoulin et Nicolas Ancion
Éditeur: Hachette romans
Catégorie: Young adult
Nombre de pages: 355
Parution : 03/03/2021

Résumé

Cinq pouvoirs. Un destin. Les étudiantes d’Alféa viennent des quartes coins de l’Autre Monde pour apprendre la magie et comment contrôler leurs pouvoirs. Dans le château de l’école, cinq parfaites inconnues sont amenées à partager le même dortoir. Aisha est une athlète accomplie qui se dépasse sans cesse et dont la maîtrise de l’eau suscite l’envie de ses camarades. Gentille mais maladroite, Terra exerce un pouvoir sur le monde naturel qui prends souvent ses rivaux au dépourvu. Musa est une introvertie qui s’isole pour que son esprit ne soit pas submergé par les émotions de ceux qui l’entourent. Stella est une princesse, une vraie, dont la maîtrise de la lumière est source d’inspiration mais aussi d’intimidation. Et puis, il y a Bloom, l’outsider, la fille du monde des humains. Son pouvoir sur le feu failli détruire sa famille. Quand un mal ancestral refait soudain surface, ces cinq adolescents doivent mettre leurs pouvoirs à l’épreuve. Elles découvrent un secret si puissant qu’il remettra en question tout ce qu’elles croient connaître de l’Autre Monde… et d’elles-mêmes.

Avis

Avant la sortie de la série Netflix Destin: la saga Winx, je ne connaissais pas le dessin animé Winx club qui a inspiré la production très libre de celui-ci. Je voulais lire l’adaptation du dessin animé en livre, pensant que c’était l’œuvre originale, avant de regarder la série. Le roman est plutôt une adaptation de la série Netflix. Apparemment, le récit est un complément pour celle-ci et je me demande si je n’aurais pas pu plus apprécier ma lecture si je l’avais regardée avant de lire le livre.

Dans l’ensemble j’ai bien aimé l’univers fantastique du roman. Une école de magie, des pouvoirs, une héroïne qui ne connaissait rien à ce monde qui le découvre progressivement après avoir vécu toute sa vie dans la société humaine. Le concept de base est intéressant, même s’il n’est pas innovant. J’ai donc apprécié le côté contes de fées de l’histoire et explorer ses spécificités. L’avantage c’est que l’on rentre directement dans le vif du sujet. Le texte fait 355 pages, Ava Corrigan, ne s’encombre pas d’une mise en place trop longue et jongle entre action et explications de son univers.

Cela dit, j’ai eu du mal avec l’héroïne. C’était une véritable girouette, je ne sais pas si elle est ainsi dans la série, affaire à suivre donc. Elle était impulsive et son envie de tout comprendre tout de suite reflétait son impatience. Elle fonçait tête baissée dans des situations qui la mettaient en danger elle mais aussi son entourage. Elle changeait d’avis comme de chemise surtout quand il s’agit de différencier ses amis de ses ennemis. Ajoutons à cela quelques éléments de l’histoire qui manquaient de crédibilité. De ce fait je ne pense pas lire la suite.

En bref, j’ai bien aimé l’univers fantastique malgré ses faiblesses et une héroïne instable. 

Djihane S.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s